Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.05.2012

4 Mai 2014: Le Dauphiné libéré

Interview de Serge Lama avant le spectacle exceptionnel  sur Napoléon

 

10177929_10152396651578007_1726689011420146848_n.jpg

LIRE

Presse-papiers-1.jpg

LIRE

19.04.2012

19 Avril 2014: La provence

 Interview dans la Provence de la chanteuse qui tiendra le rôle de Joséphine dans le grand spectacle joué le 17 Mai à Orange

 

1925275_1494700557425291_7562131595637846374_n.jpg

Rendez-vous à l'hôtel La Mirande, dans un des salons de style Empire avec Marjorie Orial, la "Joséphine" du Napoléon Symphonique, le spectacle événement 2014 qui se déroulera le 17 mai au théâtre antique d'Orange.

Plus de 30 ans après le succès de la comédie musicale Napoléon (1,65 million de spectateurs), écrite par Serge Lama et composée par Yves Gilbert, une version symphonique va renaître sur la scène du Théâtre antique. Une représentation unique. Devant le mur du théâtre, 80 musiciens et 130 choristes accompagneront Napoléon et Joséphine interprétés par Régis Mengus, Gilles Morvan, Mickaël Guedj et donc, Marjorie Orial, la seule interprète du Vaucluse, de Beaumes-de-Venise exactement..

Vous êtes une chanteuse de variétés-pop mais aussi une interprète de music-hall. On vous retrouve au cabaret Le Monopolis de Saint-Saturnin-lès-Avignon. Et on vous a vu à l'épreuve du théâtre de l'émission La Nouvelle Star (Direct 8). Là vous êtes retenue pour un oratorio ? C'est un grand écart non ?
Marjorie Orial : Oui c'est vrai. Mais quand j'étais adolescente, j'ai toujours eu ce fantasme d'être accompagnée par un orchestre symphonique. Et là, on m'offre cet oratorio ! C'est tout simplement prestigieux et génial à la fois !

Comment avez-vous été retenue ?
M.O. : J'ai rencontré Sergio Tomassi (l'accordéoniste de Serge Lama et directeur artistique de l'oratorio, Ndlr) mais c'est Yves Gilbert, seul, au piano qui m'a auditionné parmi une vingtaine de candidates. Le fait que ce soit lui, j'appréhendais. C'est un grand monsieur... pas un casteur mais un grand compositeur, un super mélodiste (il est le fidèle compositeur de Serge Lama et auteur, entre autres D'Aventures en aventures et Les Ballons rouges Ndlr). Il a su me mettre en confiance. J'ai chanté les extraits de Joséphine et avant de partir il m'a dit "c'est bien"...

Un premier indice avant d'accueillir la bonne nouvelle ! ...
M.O. : Il m'a fallu attendre trois mois... C'était très long. Yves Gilbert, Sergio Tomassi et Serge Lama ont été unanimes. Un "oui" qui fait du bien. Un "oui" qui arrive au bon moment. Où je suis beaucoup plus dans le ressenti.

C'est votre premier oratorio alors ?
M.O. : Oui, c'est mon premier et la première fois que je mets les pieds sur la scène du théâtre antique d'Orange ! J'ai hâte d'y être. Cela pourrait bien développer chez moi d'autres envies...

D'après la production, il pourrait bien y avoir Serge Lama dans le public...
M.O. : Ça sera éprouvant de le savoir là. C'est un grand monsieur...

Comment allez-vous l'interpréter cette Joséphine ?
M.O. : C'était une femme forte, coquette et volage. Les directives sont en train de s'affiner. Sergio Tomassi va m'orienter... Apparemment, je devrais faire plusieurs apparitions sur scènes en plus des deux prestations. "Je me porte bien" est le morceau le plus émouvant et celui que je préfère.

On imagine que Joséphine sera sublime...
M.O. : J'ai hâte de voir la robe qui sera forcément dans l'esprit de l'époque. Très fluide, sensuelle, féminine, avec beaucoup de voilages...

Cela évoque quoi pour vous le théâtre antique ?
M.O. : Le prestige. Il y a une grande part de fierté et d'honneur ; on me fait confiance pour m'exprimer dans ce lieu...

Chanter sur cette scène, même avec des micros, n'est pas évident. Y a-t-il quelqu'un qui vous accompagne dans la maîtrise vocale ?
M.O. : J'ai eu comme coach vocal à mes débuts Richard Cross (coach de Sardou, Julie Zenatti, Vanessa Paradis, Camille, De Palmas, etc., ndlr). Je suis restée en contact avec lui ; je sais que je peux compter sur ses conseils.

Vous avez déjà imaginé le moment où ce 17 mai vous entrerez sur scène ?...
M.O. : Oh oui... Je m'en réjouis. Mon coeur va battre très fort ! Mais pour combattre le trac, j'ai mes petits rituels... Ce sera un beau moment sans doute. Ce sera fort.

 

17.04.2012

17 Avril 2014: Police Band of Baden

Medley instrumental de 4 titres de Serge Lama, les petites femmes de Pigalle, Je suis malade , Je t'aime à la folie, Femme femme femme, par le Police Band of Baden Wûrhemberg.

Ce Medley se trouve sur l'album "Chanson Française vol 1"

12.04.2012

12 Avril 2014: Tony Carreira au palais des sports

Serge lama était invité par Tony Carreira  sur la scène du Palais des sports afin d'interpréter en duo " Une ile"

tony_carreira_palais_des_sports_12_avril_2014.jpg

1920518_10152349647373007_1118565689369517204_n.jpg

 

30.03.2012

30 Mars 2014: Le républicain Lorrain

Publié dans le supplément télé du républicain Lorrain après l'émission du 22 Mars 2014

 

Presse-papiers-12.jpg

 

 

Lama TV 7 hebdo républicain lorrain 30 mars 2014.jpg

 

 

Quand les chanteurs avaient de la voix


Samedi dernier, j’ai hésité à appuyer sur la touche numéro deux de la zappette : chez Drucker, Serge Lama fêtait le cinquantième anniversaire de sa carrière. Céder à la tentation, c’était nostalgie garantie et larmes à fleur des yeux. Lama, chantant « le temps béni de la rengaine, le temps où les chanteurs avaient de la voix », c’est toute une partie de ma jeunesse. Il a presque le même âge que moi, et quand il passait à la radio ou que l’on posait l’un de ses vinyles sur l’électrophone, nous étions deux à l’écouter… Mon tempérament m’a toujours incitée à regarder devant, mais quand il m’arrive de revenir en arrière, ce qui m’est le plus douloureux, ce sont les chansons que nous avons aimées ensemble.
Tant pis, j’ai plongé et je l’ai retrouvé tel qu’en lui-même, avec son rire d’ogre, son bel appétit de vivre, ses fêlures et sa patte folle, séquelle d’un horrible accident qui lui a dévasté le cœur et a bien failli le détruire tout entier. Il avait invité les copains et les copines de toujours (Bruel, Maurane, Marie-Paule Belle…) pour interpréter les merveilleuses chansons que nous avions tant de plaisir à fredonner : Une île , D’aventure en aventure , Je suis malade , Chez moi , Les ballons rouges , Les glycines et tant d’autres. De grands moments de beauté propices à l’évocation d’une enfance triste, sans billes ni ballons, de la petite cousine de 7 ans dont il était amoureux et dont on le sépara, des débuts aussi, auprès de la grande Barbara, et puis des coups durs et des grandes joies. Une vie, en somme.
Sur le plateau se sont aussi succédé des jeunes chanteurs et chanteuses comme il les aime, dotés de belles et fortes voix. Jolie surprise pour moi, qui ne regarde plus guère les variétés. J’ai ainsi découvert Tal, Emmanuel Moire, Sofia Essaïdi et quelques autres, qui ont su m’émouvoir et me charmer. Dommage que beaucoup d’entre eux, dès lors qu’ils retrouvent leur répertoire personnel, laissent la musique et la mise en scène écraser des paroles qui sont sans doute très belles, mais qui deviennent inaudibles.
Après nous avoir fait écouter son père, qui aurait pu faire une formidable carrière, après avoir chanté lui-même quelques-uns de ses meilleurs titres, Serge Lama a conclu sur une observation pleine de bon sens mais bien trop oubliée : « Les chansons qui durent, ce sont celles que l’on peut chanter juste avec un piano ou une guitare ». Des chansons, ajouterais-je, qui racontent la vie et dont on peut comprendre les paroles sans tendre l’oreille, parce qu’elles ne sont pas polluées par un déluge musical et le piétinement de danseurs compulsifs. Des chansons où mots et mélodie se conjuguent en parfaite harmonie. Des chansons, comme disait Charles Trenet, qui « courent encore dans les rues longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu ».
Monique HECKER

29.03.2012

29 Mars 2014: L'Yonne

Dernier concert à Auxerre pour cette première partie de tournée , reprise en Octobre 2014

Presse-papiers-11jpg.jpg

Serge Lama fête ses 50 ans de carrière ce soir à Auxerrexpo

 

cournon-z-nith-serge-lama_1528214.jpeg

 

2.000 spectateurs attendus ce samedi soir, à Auxerrexpo


71 ans dont 50 de chanson… Serge Lama fait assurément moins que son âge. Coupe de cheveux immuable, sourire impeccable, éclats de rires mémorables, Serge Chauvier, né d’un père chanteur d’opérette, est imperméable au temps qui passe.
En février 1989, Serge fêtait ses 25 ans de carrière dans un spécial Champs-Élysées présenté par Michel Drucker sur Antenne 2. Samedi dernier, pour ses 50 ans de carrière, le bonhomme s’est « offert » une nouvelle soirée chez Drucker… aux côtés de ses amis, Patrick Bruel, Charles Aznavour, Laurent Gerra, Christophe Maé…
« La meilleure émission de vraie variété française que j’ai faite depuis belle lurette », assure l’artiste sur son site internet.

Pour ses 50 ans, Serge Lama a multiplié les plateaux télé et les émissions radio ces dernières semaines : hommage à Luis Mariano, Vivement dimanche spéciale Tony Carreira, À la bonne heure sur RTL, chez Stéphane Bern pour parler du Grand Show sur France 2. Pour boucler la boucle.

Napoléon en mai

Ce samedi soir, le gâteau et les bougies d’anniversaire se déplacent sur la scène d’Auxerrexpo. Dernière date de sa tournée « 50 ans d’encre et de projecteurs », pour ce début d’année.
Il y a fort à parier qu’on n’oubliera pas de lui réclamer les classiques : D’aventure en aventure, Je suis malade (premier disque d’or), Les glycines, les p’tites femmes de Pigalle, Femme, femme, femme… Après de grandes vacances, il remettra le couvert le 12 octobre pour une vingtaine de dates jusqu’à l’Olympia, les 26, 27, 28 et 29 mars 2005. Scène la plus proche d’Auxerre… si vous avez raté Auxerrexpo.
À noter pour les inconditionnels, une version symphonique de la comédie musicale, Napoléon, (plus d’un million d’entrées en France et au Québec, il y a 30 ans) sera présentée le 17 mai au Théâtre antique d’Orange. 
Christian Picardeau

christian.picardeau@centrefrance.com

29 Mars 2014: Tweet

Dernière date ce soir pour cette tournée 2013-début 2014

 

Le 29-03-2014

Ce soir c'est la dernière de cette partie-là de la tournée, merci d'être venus si nombreux… rendez-vous en octobre. S. L

08:20 Publié dans 2014, tweets | Lien permanent | Commentaires (0)

28.03.2012

28 Mars 2014: Est républicain

871544954.2.jpg

 

Compte rendu du concert donné à Ludres le 27 Mars 2014

 

Concert - Le chanteur a livré un set dense et émouvant hier soir à Ludres

Serge Lama entre émotion et légèreté

 

serge-lama-a-passe-en-revue-son-riche-repertoire-durant-plus-de-deux-heures-photo-pierre-mathis.jpg

CINQUANTE ANS de carrière… Et finalement, pas une ride ! Qu’on le veuille ou non, Serge Lama fait partie de ces artistes qui traversent les années – et les décennies ! – sans encombre. Son répertoire aussi, d’ailleurs, puisqu’à chacun de ses passages, les mélodies sont reprises et font de ses concerts des moments musicaux uniques marquants.

Hier soir, le millier de fans garnissant l’Espace Chaudeau, de Ludres, tapaient du pied devant l’entrée, près d’une heure et demie avant le début du set de Serge Lama. Au menu de cette soirée à guichets fermés, près de vingt-neuf morceaux, passant en revue sa carrière, qui ont comblé un auditoire sous le charme.

Tantôt mélancolique lorsqu’il a évoqué son enfance dans « Les Ballons Rouges », tantôt léger avec les « trente-deux » positions du Kama-sutra dans le « Mémorandum pour un pucelage », parfois grave lorsqu’il a repris « La Fille dans l’église » ou « Des Eclairs et des revolvers », l’artiste a médusé un auditoire qui n’en a pas perdu une miette avant de monter en puissance quand, sur un air de jazz manouche, Serge Lama a lancé « Femme, femme, femme ».
Quatuor féminin

Des femmes omniprésentes puisque l’artiste était accompagné sur scène d’un délicieux quatuor féminin, composé de trois violons et d’un violoncelle, qui a su donner un supplément d’âme à des mélodies léchées et millimétrées. Le tout habillé d’un décor soigné composé d’un drap savamment froissé donnant de la profondeur à une mise en scène efficace.

Ce jeudi soir, celui qui a longtemps été « malade » a démontré que l’omniprésence médiatique n’était pas indispensable lorsque l’on respecte son public.

Des tubes aux morceaux moins connus, des « Petites Femmes de Pigalle » à « Je suis malade », en passant par « D’Aventure en aventure », « L’Algérie », « Le Chanteur », « Marie la Polonaise », « Mon Ami mon maître » ou encore « La Chanteuse a vingt ans », Serge Lama a une fois encore maîtrisé son sujet de bout en bout. Mais ça, on s’en serait douté !

Yannick VERNINI

 

22.03.2012

22 Mars 2014: Le grand show Serge Lama

 

Le samedi 22 Mars sur France 2 à 20h45 , Michel Drucker consacrait son grand Show à Serge Lama

94325038.jpg

 

numérisation0001.jpg

Télé star 22 Mars 2014

 

 

show.png

Télé 7 jours du 22 mars 2014

 

 

Presse-papiers-7.jpg

Presse-papiers-2 - Copie.jpg

Bie6ZzTIgAACpDY.jpg

 L'émission a été enregistrée les 10 et 11 Mars

LES VIDEOS

 


Serge Lama, Emmanuel Moire, Patrick Bruel... par france2

 


Patrick Bruel & Serge Lama - Les ballons rouges... par france2

 


Vincent Niclo & Serge Lama - Le temps de la... par france2

 


Laurent Gerra - D'aventures en aventures - Le... par france2

 


Patrick Fiori - Les p'tites femmes de Pigalle... par france2

 


Emmanuel Moire - Les Glycines - Le Grand Show... par france2

 


Tal et Serge Lama - L'algérie - Le Grand Show par france2

 


Nicolas Peyrac & Serge Lama - Je pars - Le... par france2

 


Sofia Essaïdi et Serge Lama - Chez moi - Le... par france2

 


Serge Lama - La chanteuse a 20 ans - Le grand Show par france2

 


Marie-Paule Belle & Serge Lama - Une Petite... par france2

 

 

 


Maurane - Je suis Malade - Le Grand Show de... par france2

 


Serge Lama - L'enfant d'un autre - Le Grand Show par france2

 


Pascal Obispo - Une île - Le Grand Show de... par france2

 


Napoléon Symphonique - Marie la polonaise - Le... par france2

 


Serge Lama - Des éclairs et des revolvers - Le... par france2

 

 

 

 

22 Mars 2014:Programme télé Belge

Le Grand Show de Serge Lama annoncé dans ce magazine télé Belge

numérisation0014.jpg