Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.10.2016

9 Décembre 2017: La provence .com

Au Dôme de Marseille le 8 Décembre 2017

Capture.PNG

Marseille : Serge Lama, comme un parfum de nostalgie

20171209_1_5_1_1_0_obj16319238_1.jpg

Ils sont de la même génération, ont partagé le même métier et se sont croisés à maintes reprises sur la route des tournées. Hier, au Dôme, Serge Lama avait la gorge nouée quand il a évoqué la mémoire de Johnny Hallyday, à qui un hommage national est rendu aujourd'hui. "Ce soir, ma corporation est en deuil, lâchait le chanteur dès l'entame de son concert. Je pense que Johnny Hallyday n'aurait pas voulu une minute de silence. Alors, je vous demande une minute de bravos." Inutile de préciser que le public lui a obéi chaudement, sans se faire prier. Tout de noir vêtu, un bouc façonné à la manière d'un mousquetaire, l'artiste a déroulé le fil de sa vie et de ses chansons pendant plus de deux heures, faisant flotter un parfum d'émotion et de noirceur dans la salle. Sur scène, ce sont neuf musiciens et choristes qui l'accompagnent, avec un quatuor à cordes exclusivement féminin.

Juste après avoir chanté son émouvant Je débute, tiré de son dernier album (Où sont passés nos rêves) évoquant son trac de débutant en tant qu'artiste, Serge Lama a donc remonté le fil de ses années passées, renouant avec ses anciens succès couchés sur de nouvelles orchestrations. Plus lyriques, plus lisses. Aux arrangements plus léchés. Ses fans ont eu droit à quelques grands classiques comme La chanteuse a 20 ans, Les ballons rouges, Mon ami mon maître, plus quelques nouveautés signées Pascal Obispo, Christophe Maé, Calogero, Julien Clerc ou Maxime Le Forestier.

Même si sa voix est moins puissante et aérienne dans les aigus, l'émotion est toujours intacte dans son interprétation, avec cette façon personnelle et très théâtrale de faire vivre ses sentiments. Il fallait avoir le coeur bien accroché, hier, pour ne pas sombrer dans une franche déprime. Mais comme dirait le poète, les chants désespérés restent quand même les plus beaux.

Philippe Faner

25.11.2015

25 Novembre 2017:Le point

Novembre 2017 Serge Lama à Pleyel pour 4 concerts

Capture.PNG

Serge Lama "comme un débutant" salle Pleyel, avant une tournée

11446392lpw-11446389-article-jpg_4793438.jpg

J'entends les instruments qui s'affûtent. De la salle j'entends le tumulte. Je débute et j'ai peur...": à 74 ans, malgré plus de cinquante ans de carrière, Serge Lama est de retour sur scène "comme un débutant" jusqu'à dimanche soir, salle Pleyel à Paris, prélude à une tournée.

"Depuis toujours, à chaque concert, je suis un débutant, avec l'impression de recommencer à zéro. Ce n'est pas une histoire que je raconte parce que ça fait bien", confie à l'AFP l'interprète et auteur de "Une île", "D'aventures en aventures" et des "Petites femmes de Pigalle".

"Tous les soirs, il y a une peur qui monte doucement, plusieurs heures avant, et de plus en plus. La scène me sauve de mon tract, pas immédiatement des fois...", ajoute-t-il.

"On ne peut pas être rassuré dans un métier comme le nôtre. D'ailleurs, ce n'est pas un métier, plutôt une vocation pour moi. Camus, que j'adore, disait qu'on ne peut pas être heureux quand on travaille", ajoute Serge Lama.

Le "débutant", qui a fêté son jubilé en 2013, chante pour la première fois de sa carrière Salle Pleyel,,où il décroche plusieurs ovations debout.

Après quatre soirs à guichets fermés, Serge Lama retrouvera L'Olympia, sa salle fétiche, en février pour une semaine, dans le cadre d'une tournée d'une cinquantaine de dates.

Le chanteur est accompagné sur scène d'un quatuor à cordes, d'un accordéoniste, d'un guitariste, d'un percussionniste et de deux choristes masculins, pour un concert presque intimiste de deux heures, égrenant ses grands succès mais aussi sept chansons nouvelles dont "L'Eau de la vie" sur une musique de Christophe Mahé.

Il signe d'autres collaborations avec la jeune génération, notamment Calogero.

"Notre succès est fragile"

Avec "Lettre à mon fils", il égratigne Bachar El-Assad, Kim Jong-Il ou Donald Trump en faisant projeter leurs visages en fond de scène. Celui du président américain reste ostensiblement de longues secondes alors que Serge Lama enchaîne aussitôt avec "Les petites femmes de Pigalle" : "Un voyou..., un voyou m'a volé la femme de ma vie...".

"Trump est un voyou dangereux qui peut devenir un dictateur à n'importe quel moment !", dit-il à l'AFP.

"Les chansons doivent faire réfléchir, mais pas seulement. Être engagé tout le temps, c'est suspect. J'exprime souvent des ras-le-bol universels. Je ne connais pas beaucoup de grands succès qui ne soient pas mélancoliques", ajoute Serge Lama.

"Nous, les artistes, avons la grande chance de faire ce que nous aimons. Mais notre succès est fragile. J'ai besoin de cette relation privilégiée sur scène avec le public. Je souffre suffisamment physiquement pour que l'on soit certain que j'aime ça", confie-t-il encore.

Plusieurs accidents l'obligent à chanter quelques chansons assis et sa démarche est parfois difficile.

Après "D'aventures en aventures", "L'Algérie" ou "Les Ballons rouges", il transforme les 2.000 spectateurs de Pleyel en choristes a cappella avec "Je t'aime à la folie". La voix est intacte, ses musiciens délivrant de nouvelles orchestrations renouvelant chaque titre.

"Vous avez raison de l'aimer à la folie, la vie... Elle en a bien besoin !", lance Serge Lama, à la dernière note.

       © 2017 AFP

 

23.11.2015

23 au 26 Novembre 2017: Salle Pleyel

Du 23 au 26 Novembre 2017 Serge Lama chantait salle Pleyel à Paris .

Salle d'environ 2000 places toute rénovée qui accueille dorénavant des spectacles autres que des concerts de musique classique (qui se jouent maintenant au philharmonie de Paris)

903597769.jpg

 

 

IMG_2244.JPG

 

 

IMG_2892.jpg

IMG_2905.jpg

23844609_10155789873446390_3077610472861977170_n.jpg

IMG_2914.jpg

Scan0003 (2).jpg

 

Extrait: Comme elle étaient belles

 

 

Autre extrait: Je suis malade

 

 

Quelques invités célèbres

3718843-exclusif-serge-lama-et-son-fils-freder-950x0-2.jpg

Son fils Frederic

3718801-exclusif-nana-mouskouri-et-serge-lama-950x0-2.jpg

Nana Mouskouri

3718849-exclusif-serge-lama-et-gerard-lenorman-950x0-2.jpg

Gérard lenorman

3718870-exclusif-charles-aznavour-et-serge-lam-950x0-2.jpg

Charles Aznavour

3718864-exclusif-serge-lama-et-yann-moix-con-950x0-2.jpg

Yann Moix

 

SITE DE PURPEOPLE

 

23 Novembre 2017: 12/13 France 3

Reportage dans l'édition parisienne du 12/13 de France 3 (en fin d'émission)

Capture.PNG

Capture.PNG

Capture.PNG

A 74 ans Serge Lama a décidé de remonter sur scène et de repartir en tournée. Une tournée qui s'intitule "Je débute" et durant laquelle il interprétera des titres de son dernier album "Où sont passés nos rêves" mais aussi ses classiques qui ont jalonné sa carrière. Avec une émotion toute particulière pour "Mon ami, mon maître" dédiée à celui qui lui a "sauvé la vie".

Serge Lama a beau avoir derrière lui 54 ans de carrière, il est toujours saisi par le doute et le trac. Il a entamé une nouvelle tournée en octobre. Elle passe par Paris du 23 au 26 novembre 2017 (Salle Pleyel), et l'Olympia en février. 

J’ai eu, assez tôt dans ma carrière, à chaque nouveau disque, à chaque nouvelle tournée, l’impression de tout recommencer à zéro. Depuis mon tout premier spectacle, je débute. Ça n’a jamais cessé depuis. Je débute et je redébute sans cesse. Plus le temps passe plus j’ai le trac

C'est au cabaret de l'Ecluse, rendu célèbre par Barbara qu'il fait ses débuts en 1964. C'est là qu'il chante ses premières chansons "A 15 ans", "Le bouffon du roi", "En ce temps là", "Cétait ma femme" qui figurent sur son premier disque.

Puis il va faire la première partie d'un certain Marcel Amont et son "Sombrero sur le nez". "On ne savait pas encore qui était Serge Lama, raconte Marcel Amont; mais la première partie avait vraiment du succès. Ca commençait à être très prometteur pour lui".

Mon ami, mon maître

Mais pendant la tournée, il est victime d'un grave accident de la route dans lequel le frère d'Enrico Macias a perdu la vie. Pour Serge, la convalescence durera deux ans. Deux ans pendant lequels il sera soutenu par un ami de sa famille, Marcel Gobineau, régisseur de théâtre. "S'il ne m'avait pas pris chez lui, si j'avais été obligé d'aller chez mes parents... chez ma mère surtout, je serais mort, confie Serge Lama. Je n'aurais pas pu supporter le climat que je connaissais depuis mon enfance".

Serge Lama voue une éternelle gratitude à Marcel Gobineau. C'est pour lui qu'il a écrit une de ses plus belles chansons "Mon ami, mon maître". Elle est en tête de tous ses récitals, comme une chanson fétiche qui l'aiderait à se rassurer, à ne plus avoir le trac.

09.11.2015

9 et 10 Novembre 2017:Concerts en Belgique

Serge Lama était le 9 Novembre 2017 au Palais des beaux-arts de Charleroi et le 10 au forum de Liège.

 

23472351_1651468068260657_3662418920475510497_n.jpg

 

Photos prises lors de ces deux concerts

 

23472762_818450978329782_2716572237852584504_n.jpg

 

23472377_10213863201841799_583695715581621906_n.jpg

23376152_1651469308260533_5322502178439584450_n.jpg

 

 

  Un compte rendu du concert de Charleroi était publié dans la Gazette le 11 Novembre 2017

 

23561439_10156056409234015_3690795017579735607_n.jpg

 

26.10.2015

26 Octobre 2017:Concert à Tours

Serge Lama se produisait à Tours le 26 Octobre 2017 dans la salle du Vinci

Centre_congres_vinci.jpg

Voici un compte rendu publié dans info Tours.fr

Lien vers la page d'info Tours

Après avoir fêté ses 70 ans et ses 50 ans de carrière en 2013, et après un nouvel album (Où sont passés nos rêves) Serge Lama reprend la route avec une tournée qui débutait ce jeudi au Vinci à Tours.

Serge Lama nous a ainsi fait découvrir les pépites de son nouvel album mais également les plus grands standards qui ont jalonné sa carrière hors du commun..

Entouré de ses fidèles musiciens, sous la baguette de Sergio Thomassi, Serge Lama pendant 2 heures alterner entre cinq nouvelles chansons et ses anciens succès réorchestrés, tel que Les ballons rouges et Vivre tout seul(Bird on the wire).

Devant une salle pleine d'un public tout acquis, qui reprend la plupart de ses anciens standards et qui en redemande encore et encore, Serge Lama termine son récital avec l'incontournable Je suis malade. Pendant de longues minutes le public debout réclamera son retour sur scène et vêtu d'un peignoir rouge Serge Lama reviendra seul pour chanter L'arbre de Noël..

Roger Pichot

 

Sans titre-1.jpg

Photo offerte par Monsieur Roger Pichot

 

20.10.2015

20 et 21 Octobre 2017:Le pin Galant

Les 20 et 21 Octobre 2017 Serge Lama chantait à Mérignac tout près de Bordeaux.

Scan0001.jpg

Scan0004.jpg

Scan.jpg

IMG_2575 [640x480].jpg

IMG-20171022-WA0000.jpg

 

Les glycines en rappel à capella

 

 

20 octobre 2017 : France bleu

2.png

A l'occasion du passage de Serge Lama au Pin Galant de Mérignac, deux passages sur France bleu Gironde.

 

Dans Confidence d'artistes 


REPLAY

 

Dans ça s'est passé du côté de chez vous, Serge lama est interrogé en direct depuis sa loge du Pin Galant

REPLAY

 

 

11.10.2015

11 Octobre 2017:Première date à Courbevoie

La tournée "Je débute" débutait à Courbevoie le 11 Octobre 2017

Scan0001.jpg

Scan0002.jpg

22365708_1520492981370603_8853890037130057675_n.jpg

photo prise  le 11 octobre 2017

 

11 Octobre 2017:Tournée "Je débute"

Les dates de la tournée "Je débute".

50 dates, début le 11 Octobre 2017 à Courbevoie

2972770429.png

01.06.2015

2017: Affichages

Voici quelques panneaux publicitaires annonçant la prochaine tournée

19437476_10155112157792479_7630289955676375002_n.jpg

Dans le métro parisien

 

C8GnHdFW4AA9iAU.jpg

Sur les champs Élysées

 

19030257_10211516095891027_8022816441036351197_n.jpg

24862655_10212883186547439_14248524257449765_n.jpg

A Nice

17.12.2014

17 Décembre 2016: Concert Obispo

Serge Lama faisait partie des invités de Pascal Obispo lors de ce concert exceptionnel le 17 Décembre sur la scène de l'accor hôtels Arena.

AP-4x3-Obispo-Paris-V4-1.jpg

A l’instar de l’émission LE GRAND SHOW SYMPHONIQUE, PASCAL OBISPO accueillera cette fois EN LIVE de nombreux amis pour proposer un concert unique et exceptionnel à l’ACCORHOTEL ARENA de PARIS le Samedi 17 Décembre en clôture de sa tournée BILLET DE FEMME.

Nous sommes heureux de vous annoncer que SERGE LAMA, VINCENT NICLO, BENABAR, SLIMANE et VIANNEY nous feront l’honneur de leur présence !

 

Serge Lama en guest-star

6468780_obispo-lama_1000x625.JPG

Mais le sommet de ce concert de 2h30, c'est avec Serge Lama qu'on le vit. Ensemble ils chantent pour la première fois «Bordeaux» qu'Obispo a composé pour le dernier album de Serge Lama. Bordeaux, la ville ou ils ont tous les deux grandi. Le show est filmé et Serge Lama connaît un problème de micro, alors ils refont leur duo une deuxième fois. Mais c'est la première la plus émouvante, lorsque justement ces deux grands chanteurs partagent leur micro et mêlent leurs voix sur le fil de l'émotion. Un instant de pure poésie.

Extrait du  leparisien.fr le 18/12/16

En vidéo (amateur) merci Georges

Une autre

 

05.04.2013

5 Avril 2015: Le Dauphiné

Serge lama était en concert au Palais des congrès de Montélimar le 3 Avril 2015

Presse-papiers-1.jpg

 

Spectacle - 1500 personnes et Charles Aznavour au concert du chanteur au palais des congrès Serge Lama, un grand monsieur !

franck-reynier-et-charles-aznavour-dans-le-palais-des-congres-charles-aznavour.jpg

Montélimar

Serge Lama, un grand monsieur !

Un palais des congrès Charles Aznavour comble. Un public comblé. À l’affiche, un grand nom de la scène, un monument de la chanson française, l’éternel Serge Lama. Dans le public, Franck Reynier, député-maire, avec à ses côtés Charles Aznavour himself, "l’autre père spirituel" du chanteur qui lui a dédié sa chanson "mon ami, mon maître". Avec une belle énergie, le septuagénaire, se disant chanteur populaire et pas star, « c’est réservé à Charles et Johnny chez les chanteurs, et Depardieu chez les comédiens » a conquis son auditoire, déjà tout acquis, il faut bien le dire.

Composé certes de seniors, mais aussi de plus jeunes, le public s’est laissé emporter avec ferveur et émotion par cet artiste entouré d’un très bel ensemble de musiciens. Un artiste généreux, authentique et sincère, chantant la vie, l’amour, la guerre d’Algérie. Cela sent le vécu ! En fin de concert, avant d’ovationner le chanteur, toute l’assistance a repris en chœur "Je t’aime à la folie", car pour ce grand Monsieur", il faut dire à la vie qu’on l’aime à la folie, on en a bien besoin en ce moment". Daniel Maggi, représentant Idée Hall, organisateur du spectacle, était enchanté que le public ait plébiscité ce temps fort de la saison.

 

 

02.04.2013

2 Avril 2015: Printemps de Pérouges

Serge Lama en concert le 2 Avril 2015 à Saint Vulbas dans le cadre du festival du Printemps de Pérouges

 

Affiche-printemps.jpg

11034458_651841901586986_4325877460449262747_o.jpg

C’est une programmation plus «élargie» qu’a souhaité concocter Marie Rigaud Bernollin la directrice du «Printemps de Pérouges», pour cette édition. Une 19e «saison».......

 

Intarissable, Marie poursuit l’éloge de «ses» artistes invités, en l’occurrence, de Serge Lama qui rejoint pour la première fois le festival : «Il est, dit-elle, un monument de la chanson française. Il a semé dans notre mémoire collective des dizaines de mélodies et de tubes. Qui ne se souvient de «Je suis malade», «Les ballons rouges», «Une île», «Les petites femmes de Pigalle», «Femmes, femmes, femmes» etc. C’est d’ailleurs ses 50 ans de carrière qu’il propose d’égrener au Centre International de Saint-Vulbas. Une tournée anniversaire avec, sur scène, un bel ensemble de cordes pour un florilège amoureux, un répertoire remarquable, une voix, une présence… Un spectacle souvenirs et émotions. »

(Extrait d'un article de Lyon people du 11 Mars 2015)