Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22.05.2012

22 Mai 2014: Enregistrement pour le Sidaction

Le jeudi 22 Mai 2014, Serge Lama enregistrait un duo avec Patrick Fiori pour l'album "ensemble contre le Sida" réalisé par Pascal Obispo . l'album sortira en Novembre pour les 20 ans du Sidaction .

 

10402665_10203060428864636_6628013252238598330_n.jpg

10424416_10152446937353007_255226830876360564_n.jpg

20.05.2012

20 mai 2014: Sud TV local

Presse-papiers-2.jpg

Reportage sur le concert Napoléon en Symphonique donné à Orange le 17 Mai 2014

 

 

19.05.2012

19 Mai 2014: Mot de Serge

Message écrit par Serge Lama à propos du spectacle d'Orange

 

Le 19-05-2014

 

Vous avez dû entendre parler de la représentation symphonique de Napoléon qui a eu lieu au Théâtre Antique d’Orange samedi 17 mai. Ce fut, en effet, une bien belle, une émouvante soirée, qui m'a ramené trente ans en arrière ; à mon âge c'est appréciable. Sous la baguette magique de Sergio Tomassi, que pour l'occasion j'avais nommé général en chef, l'armée des 130 choristes dirigés par Gérard Maby, et des 80 musiciens dirigés par Richard Boudarham a fait défiler devant nos yeux et dans nos oreilles toutes les nuances des musiques de lumières d'Yves Gilbert, le tout mené tambour battant par un sémillant Serge Maillat qui, dans des textes courts, remettait en perspective historique les chansons interprétées avec l’élégance et le lyrisme adéquats par les 4 solistes. Merci au jeune producteur, Fabien Ramade, d'avoir pris un tel risque, et bon vent à cette aventure sons et lumières, si proche de mes désirs initiaux et pas loin de mes espoirs futurs… qui sait, peut-être dans la cour des Invalides, à deux pas du tombeau grenat de ce déconcertant démiurge ? A moins qu'impossible soit devenu français…

 

S.L

18.05.2012

18 Mai 2014: Vivement dimanche Mathilde Seigner

index.jpg

 

Dimanche 18 Mai 2014 Michel Drucker et son canapé rouge

recevaient Mathilde Seigner .

Serge lama était présent.

 

Presse-papiers-3.jpg

Presse-papiers-1.jpg

17.05.2012

17 Mai 2014: Napoléon Symphonique à Orange

Le 17 Mai 2014, 30 chansons de la comédie musicale Napoléon écrites dans les années 80 par Serge Lama et Yves Gilbert étaient reprises dans ce magnifique cadre sous forme d'oratorio. Pour accompagner les quatre solistes 80 musiciens d'un orchestre symphonique et 130 choristes.

Serge Lama était présent dans le public, 7000 personnes avaient répondu présent, le succès a été immense.

numérisation0030.jpg



numérisation0019.jpg

numérisation0029.jpg

Numériser 11.jpg

 

Arrivée de Serge Lama

 

 

 

Les trésors de Napoléon

 

Programme du spectacle Napoléon d'Orange

Voici quelques pages du programme vendu lors du spectacle exceptionnel présenté à Orange

 

p1.jpg

p2.jpg

p5.jpg

p14.jpg

p15.jpg

p16.jpg

17 Mai 2014: Photos Napoléon Symphonique

Voici quelques photos du magnifique spectacle donné dans le théâtre antique d'Orange à partir des chansons du Napoléon de serge Lama

 

 

043 [640x480].JPG

047 [640x480].JPG

165 [640x480].JPG

160 [640x480].JPG

175 [640x480].JPG

184 [640x480].JPG

191 [640x480].JPG

 

195 [640x480].JPG

234 [640x480].JPG

222 [640x480].JPG

258 [640x480].JPG

 

181 [640x480].JPG

270 [640x480].JPG

227 [640x480].JPG

 

299 [640x480].JPG

311.JPG

431 [640x480].JPG

 

16.05.2012

16 Mai 2014: Le making of du Napoléon symphonique

Une petite vidéo des préparatifs et répétitions du Napoléon symphonique donné le 17 Mai 2014 au théâtre antique d'Orange.

 

 

16 Mai 2014: France 3

Reportage fait par France 3 au théâtre antique d'Orange lors des répétitions

Presse-papiers-1.jpg

 

napoleon_symphonique.jpg

 

C'était un rêve de Serge Lama : faire de sa comédie musicale "Napoléon", une oeuvre symphonique. C'est chose faite grâce à un jeune vauclusien de 21 ans Fabien Ramade. La nouvelle création mondiale a lieu ce soir pour une seule représentation au théâtre antique d'Orange.

Par Ghislaine Milliet

Lorsqu'en 1984 Serge Lama et Yves Gilbert ont crée la comédie musicale "Napoléon", ils auraient aimé une déclinaison symphonique de leur oeuvre. Mais par manque de grande salle, ils y ont renoncé.
Mais voilà que l'idée à germé il y a quelques mois chez un jeune Vauclusien de 21 ans, Fabien Ramade, Il a réussi à convaincre Serge Lama, l'auteur chanteur et son ami Yves Gilbert, le compositeur, de créer une version symphonique de leur "Napoléon".
Au final, "Napoléon symphonique" s'impose avec 130 choristes, 80 musiciens et 4 solistes. 
La création mondiale a lieu ce soir à 21 heures au théâtre antique d'Orange. L'oeuvre musicale pourrait bien ensuite entamer une nouvelle tournée.

14.05.2012

14 Mai 2014: Le Dauphiné

Interview dans le Dauphiné d'Yves Gilbert le compositeur de Napoléon

 

yves-gilbert-fidele-compositeur-et-pianiste-de-serge-lama.jpg

 

IL y a trente ans, c’est lui qui signait les musiques de la comédie musicale Napoléon. Aujourd’hui, alors que se prépare sur la scène du somptueux théâtre antique d’Orange un concert symphonique à partir de 25 titres de la comédie musicale, le mélodiste Yves Gilbert se replonge avec beaucoup d’enthousiasme dans l’aventure. Sur proposition de Fabien Ramade, le producteur, il a même accepté le rôle de directeur musical. Et le 17 mai, date du spectacle, il sera sur scène, derrière son piano. Il nous raconte…

Comment avez-vous réagi lorsque Fabien Ramade vous a contacté, via Facebook, pour vous parler de son projet ?
Son message m’a tapé dans l’œil. J’étais curieux. J’ai découvert qu’il était un grand fan de Serge Lama, qu’il connaissait Napoléon par cœur, qu’il était aussi un peu pianiste… Il avait l’envie et les moyens aussi. Je me suis dit que ça pouvait marcher. Donc, j’ai fait confiance.
Vous vous replongez donc dans cette vieille aventure…
J’adore cette œuvre. Je suis très content de ce que j’ai fait. C’est un petit peu narcissique, mais bon… C’était magique ! Napoléon, magistralement orchestré par Roger Loubet qui a fait exactement ce que je voulais à la note près… Je suis très heureux de m’y replonger !
Avez-vous retravaillé votre musique pour l’adapter à l’oratorio de Fabien Ramade ?
Non, c’est exactement la même. Mais ne rien changer a aussi été un petit problème. Parce qu’il fallait trouver des gens qui chantent dans la même tessiture que Serge Lama et qui sachent lire le lyrique.
Mission accomplie ?
On peut dire, oui. Les solistes que j’ai retenus chantent bien, ils font passer quelque chose et ils sont tous les trois différents. Et c’est exactement ce que l’on voulait, pour avoir les trois facettes de Napoléon.
Terminons sur votre actualité ?
Je suis en train de préparer un disque de piano avec mes œuvres, anciennes, actuelles et à venir. Peut-être reprendrais-je d’ailleurs quelques mélodies de Napoléon. Je fais aussi des spectacles assez régulièrement.
On dit que vous préparez une nouvelle comédie musicale…
Oui…
Sur quoi ?
Ce sera la surprise !

08.05.2012

8 Mai 2014: La provence


Serge Lama : "Napoléon, c'est dix ans de ma vie !"


Trente ans après le triomphe de la comédie musicale, le chanteur a donné son feu vert pour la version symphonique montée spécialement le 17 mai

 

20140507_1_1_4_1_0_obj6394933_1_1399562903.jpg

Napoléon Bonaparte avait inspiré Serge Lama. Au point d'en écrire une comédie musicale qui triomphera auprès d'1,5 million de spectateurs. C'était il y a trente ans. Aujourd'hui se prépare, sur la scène du théâtre antique d'Orange, un spectacle audacieux, un concert symphonique, à partir des 25 titres de la comédie musicale écrite par Serge Lama et composée par le mélodiste Yves Gilbert.
Serge Lama a ouvert ses portes au jeune producteur de Beaumes-de-Venise, Fabien Ramade, qui monte ce projet. Il nous raconte...

Trente ans après Napoléon, vous avez donné votre feu vert à ce jeune producteur de 21 ans, Fabien Ramade, pour monter Napoléon en version symphonique. Comment a-t-il fait pour vous séduire ?
Serge Lama :
Séduire. C'est tout à fait le mot approprié. Il a su me séduire. Il avait un tel enthousiasme que je n'ai pu lui refuser... Et puis, qu'une personne si jeune s'intéresse à Napoléon (la comédie, ndlr) et à mon disque (qui reprenait tout le répertoire de la comédie musicale, ndlr), un disque qui l'a bercé pendant de nombreuses années, oui forcément j'ai été vite séduit. Il y avait une telle passion, une telle envie ! A chacune de mes questions, il avait les arguments de poids.

Et vous replongez dans cette vieille aventure ?...
Serge Lama :
Vous savez, ça a été dix ans de ma vie ! Je ne voulais plus en entendre parler.
Mais bon cela fait trente ans maintenant, alors quand vous avez en face de vous quelqu'un de si jeune qui a une profonde envie, faut le laisser faire ses griffes même sur un projet risqué.

Un spectacle qui sera donné sur la scène du théâtre antique d'Orange...
Serge Lama :
Oui, c'est un lieu merveilleux où des grands opéras s'y tiennent. Le décor à lui seul a quelque chose de magnifique.

Les quatre solistes (les trois Napoléon et la Joséphine) seront dirigés par Sergio Tomassi, votre accordéoniste. Même si vous n'êtes pas l'organisateur du projet, c'était pour vous une garantie en quelque sorte de mettre quelqu'un de votre équipe ?
Serge Lama :
Cela m'embêtait de laisser cette oeuvre entre les mains d'un inconnu. Sergio Tomassi a bon goût. Je sais qu'il peut produire un spectacle de qualité avec les moyens dont il dispose.

Les solistes masculins étaient invités sur le plateau de Michel Drucker dans son Grand Show. Les aviez-vous rencontrés avant ?
Serge Lama :
Non, mais en effet je les ai entendus à cette occasion. Et c'était bien. Deux chanteurs sont d'option classique, le troisième de variété française. C'est là encore Sergio Tomassi qui va redistribuer les rôles puisque Napoléon n'est pas un . Bonaparte c'est plusieurs personnages, celui d'Arcole n'est pas le même que celui de Sainte-Hélène...

Et la soliste qui va interpréter Joséphine, Marjorie Orial, l'aviez vous rencontrée ?
Serge Lama :
Non, mais j'ai eu des retours de Sergio Tomassi (qui a fait les castings des chanteurs, ndlr). Elle va assurer son rôle parfaitement. D'ailleurs, si je devais reprendre l'oeuvre, j'aurais écrit d'autres titres et plus personnels pour le personnage de Joséphine. Les deux personnes sont liées dans un destin commun.

Ces jeunes gens sur la scène du théâtre antique, c'est beau et c'est risqué à la fois, non ?
Serge Lama :
Il faut bien commencer . Mais ils se partagent ce poids à quatre. Quand on est jeune, c'est ça qui est formidable, on fait partie d'une aventure ! Moi, jeune, j'étais seul devant le micro à chanter dans des lieux pas simples et sous la pluie !

Serez-vous là ? En coulisses ou dans le public ?
Serge Lama :
Je serai dans le public bien sûr.
Je ne vais pas, avec 50 ans de métier, les embêter en coulisses alors qu'ils vont passer sur scène. Ils auront déjà la pression !

Un dernier mot avant le 17 ?
Serge Lama :
Je croise les doigts pour eux...
"Napoléon Symphonique", samedi 17 mai, au théâtre antique d'Orange. Réservations dans les points habituels
Virginie Batailler

 

04.05.2012

4 Mai 2014: Le Dauphiné libéré

Interview de Serge Lama avant le spectacle exceptionnel  sur Napoléon

 

10177929_10152396651578007_1726689011420146848_n.jpg

LIRE

Presse-papiers-1.jpg

LIRE