Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.12.2009

16 Decembre 1968: Mariage de Serge Lama et Daisy Brun

Le 16 décembre 1968, Serge LAMA épouse Daisy BRUN dans l'église St Hippolyte à Paris

C'est à l'hôpital, après son accident, que Serge rencontre Daisy Brun, l'attachée de presse de sa maison de disques, venue accompagner un journaliste. « Je ne sais pas qui vous êtes, lui déclare-t-il, mais ce que je sais, c'est que je vous épouserai... »

Ils se séparent en 1971 et divorceront en 1981 . Daisy Lama a continué de travailler auprès de Serge  Lama comme chargée de ses relations publiques.

Aujourd'hui Daisy n'est plus de ce monde.

 

mariage 68.jpg

Photo Corbis

 

799_001.jpg

 

marage 68 [640x480].jpg

droits réservés

enrico [640x480].jpg

droits réservés

 

 

03.12.2009

3 décembre 1968: Studio 102 Claude FRANCOIS

Dans cette émission avec pour invité vedette Claude François, Serge Lama interprétait "Quand ton visage est à la pluie "

 

serge lama

 

 

 

 

 

01.12.2009

1 Decembre 1968:Discorama

Le 1er Décembre Serge Lama participait à l'émission DISCORAMA avec 2 chansons"Le temps de la rengaine" et "Le 15 juillet à 5 heure"

 

numérisation0005 (2).jpg

 

numérisation0006.jpg

Télérama

 

capture vlc2016-03-13-23h53m10s968.jpg

 

capture vlc2016-03-14-00h02m04s367.jpg

 

EXTRAIT DE L'EMISSION

 

 

1968: rétrospective année 1968

Guy Lux présentait une rétrospective de l'année 1968, avec les chansons les plus marquantes.

La chanson d'Octobre 68:  D'aventures en aventures de Serge Lama


Serge Lama - d'aventures en aventures par kyssiane

19.11.2009

19 Novembre 1968: France Dimanche

Petite coupure de presse de France Dimanche

france dimanche 19 nov 68.jpg

LIRE

13.11.2009

13 Novembre 1968: 45 Tours Corine Marchand

Sur ce 45 tours de Corinne Marchand Paru en 1968, 2 titres sont signés Serge Lama/ Yves Gilbert

                                        Le repas du guerrier

                                        La caverne d'Ali Baba

 

940751624_L.jpg

24.10.2009

23 Octobre 1968:Bobino

A partir du 23  Octobre 1968 Serge Lama se produisait pour la seconde fois sur la scène de BOBINO .

Georges Chelon était la vedette, Serge interprétait 7 chansons.

Le succès fut immense durant ces 3 semaines

 

 

Presse-papiers-1.jpg

 

 

Photos prise le 25 octobre1968 à Bobino

 SergeLama1968Bobino.jpg

SLBobino1968légendephoto.jpg
Passage dans une émission télé
 
 
 

23.10.2009

23 Octobre 1968: Programme de Bobino

Après un premier passage en 1964 en première partie de Georges Brassens, Serge lama revient sur la scène de Bobino assurant cette fois ci  la première partie de Georges Chelon.

Serge connaitra alors un de ses premiers gros succès

 

Voici quelques pages du programme


numérisation0027.jpg

Georges Chelon

 

numérisation0028.jpg

 

numérisation0030.jpg

 

numérisation0036.jpg

LIRE


 

23 octobre 1968 : Album 33 tours d'aventures en aventures


 

serge lama


Le 23 octobre 1968 paraît l'album « D'aventures en aventures », arrangé par Jean Morlier. Sur ce premier disque Philips de Serge Lama, beaucoup de futurs classiques, notamment Le temps de la rengaine, chronique enlevée de son enfance, Le 15 juillet à cinq heures, tableau impressionniste, véritable petit film muet où tout est dit, chanson envoûtante écrite en... un quart d'heure sur un pari devant un photographe, ou D'aventures en aventures, créée par Zizi Jeanmaire. Rares sont les chansons de circonstances chez Lama.Ici, Les belles de mai (co écrite avec Eddy Marouani) évoque le printemps 68.

Ce même 23 octobre, Georges Chelon accueille Serge Lama, en vedette anglaise dans son spectacle à Bobino.


- Le temps de la rengaine

- T’as grandi

- Les belles de mai

- Le son du tam-tam

- Les maisons grandes

- Quand ton visage est à la pluie

- Girls girls

- D’aventures en aventures

- Les chants les plus beaux

- Le 15 juillet à cinq heures

- Mémorandum pour un pucelage

- Comme elles étaient belles.


RechercheWeb

21.10.2009

1968: 45 tours Philips 370 734

numérisation0026.jpg

 

- D'aventure en aventure

- Le temps de la rengaine

Le temps de la rengaine

Chanson autobiographique , sauf que le papa de Serge vendait de la bière .

Scan0046.jpg

Scan0045.jpg

Scan0044.jpg

La Fronde N°28 automne 81

07:57 Publié dans 1968, Chansons | Lien permanent | Commentaires (0)

01.10.2009

1968: Second album de Régine

Dans cet album enregistré en 1968 par Régine on trouve deux chansons signées Lama/Gilbert .

92530.jpg

92542.jpg

Les maisons grandes

 

Dieu qu'ell's sont grandes
Les maisons grandes
Où jamais, non jamais, je n'ai grandi
Dieu qu'ell's sont grandes
Les maisons grandes
Où j'aurais tant aimé passer ma vie
Avec du marbre et des sall's de bain roses
Et d' grands jardins où le soleil se pose
Se pose ...


Dieu qu'ell's sont grandes
Les maisons grandes
Où jamais, non jamais, je n'ai dormi
Dieu qu'ell's sont grandes
Les maisons grandes
Où j'aurais tant aimé vivre ma vie
Bien à l'abri dans un lit premièr' classe
Et des miroirs où le chagrin s'efface
S'efface

J'en ai tell'ment vu de ces maisons-là
Qui m' faisaient d' l'oeil du bout de leurs lilas
Avec leurs grands yeux braqués sur l'azur
Avec leurs grands yeux à la place des murs


Dieu qu'ell's sont grandes
Les maisons grandes
Ell's ont toujours l'air d'attendre quelqu'un
Dieu qu'ell's sont grandes
Les maisons grandes
Avec leurs airs d'avoir manqué leurs trains
Mais pour avoir une maison si belle
Faudrait qu' je sois au moins aussi grand qu'elles

 

L'amour à contre coeur

 

Octobre 1968: Flash Nous deux N°1121

Paru dans le carnet rose du supplément du magazine nous deux de Octobre 1968

numérisation0019.jpg

LIRE

01.09.2009

1968: D'aventure en aventure

numérisation0013.jpg

 

 

Bien sûr, j'ai d'autres certitudes
J'ai d'autres habitudes
Et d'autres que toi sont venues
Les lèvres tendres, les mains nues
Bien sûr
Bien sûr j'ai murmuré leurs noms
J'ai caressé leur front
Et j'ai partagé leurs frissons.

Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Jamais encore, je te le jure
Je n'ai pu oublier ton corps
Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Je n'ai pu fermer ma blessure
Je t'aime encore.

Bien sûr, du soir au matin, blême
Depuis j'ai dit : " je t'aime "
Et d'autres que toi sont venues
Marquer leurs dents sur ma peau nue
Bien sûr
Bien sûr pour trouver le repos
J'ai caressé leur peau
Elles m'ont même trouvé beau.

Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Jamais encore, je te le jure
Je n'ai pu oublier ton corps
Mais d'aventure en aventure
 

De train en train, de port en port
Je n'ai pu fermer ma blessure
Je t'aime encore.

Bien sûr j'ai joué de mes armes
J'ai joué de leurs larmes
Entre le bonsoir et l'adieu
Souvent pour rien, souvent par jeu
Bien sûr
Bien sûr, j'ai redit à mi-voix
Tous les mots que pour toi
J'ai dit pour la première fois.

Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Jamais encore, je te le jure
Je n'ai pu oublier ton corps
Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Je n'ai pu fermer ma blessure
Je t'aime encore.

Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Jamais encore, je te le jure
Je n'ai pu oublier ton corps
Mais d'aventure en aventure
De train en train, de port en port
Je n'ai pu fermer ma blessure
Parce que je t'aime
Je t'aime encore
Je t'aime encore
Je t'aime encore

11:37 Publié dans 1968, Chansons | Lien permanent | Commentaires (0)