Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.12.2011

31 Décembre 2013 : France bleu Pays de Savoie

 

téléchargement.jpg

 

France bleu Pays de Savoie terminait l'année 2013 avec Serge Lama comme invité.

 

pays de savoie.png

 

EXTRAIT

podcast

 

 

 

31 Décembre 2013: Les chroniqueurs - France bleu midi

Serge Lama était l'invité de Denis Faroud sur France Bleu midi le Mardi 31 Décembre 2013

 

Presse-papiers-19.jpg

EXTRAIT

podcast

28.12.2011

28 Décembre 2013: Les coulisses du grand show de patrick Bruel

 

Capture.PNG

 

Le 28 Décembre 2013 France 2 proposait de visionner des images filmées dans les coulisses ou lors des répétitions de l"émission le grand show de Patrick Bruel initialement diffusé le 26 octobre 2013.

0.jpg

Voici la séquence avec Patrick Bruel et Serge Lama

 


Patrick Bruel et Serge Lama Les coulisses du... par sassie69

 

France 2

27.12.2011

27 Décembre 2013:Vidéo "Je suis malade "

 

En septembre 2013 à la télévision roumaine dans l'émission Next Star cette jeune fille de 12 ans Eléna Hasna interprète la chanson de Serge Lama

"je suis malade"

Depuis cette vidéo rencontre un grand succès.

 

01:25 Publié dans 2013 | Lien permanent | Commentaires (0)

25.12.2011

25 Décembre 2013: Diffusion télé du concert

 

numérisation0014.jpg

 

Le concert anniversaire filmé au grand Rex a été diffusé sur France 3 le 25 Décembre à 23h 10

 

numérisation0012.jpg

Télé star du 21 Décembre 2013

 


SERGE LAMA au Grand Rex a Paris.Octobre 2013.... par charrieremichel

 


SERGE LAMA au Grand Rex a Paris.Octobre 2013.... par charrieremichel

 

 

 

 

 

21.12.2011

21 Décembre 2013:Le progrès de Saint Etienne

Paru dans le Progrès après le concert donné le 20 Décembre 2013 au Zénith de Saint Etienne

 

Serge Lama, le poète chantant, a régalé son public de son talent au Zénith

photo-charly-jurine.jpg

A 11 ans et demi, Serge Chauvier écrivait « La balade du poète », un texte que lui avait inspiré un regard, celui d’un sans-abri, « pauvre poète qui fait la quête aux portes ». Aujourd’hui, cette chanson est devenue le titre du double album qu’il a sorti en 2012. Et ce n’est plus le gosse Chauvier qui était hier sur le plateau du Zénith, mais un auteur et interprète sidérant. Lama. 70 ans d’âge, 50 ans de scène, « d’encre et de projecteurs ». Ce concert, d’abord, c’était la vie. La sienne, comme il la respire en chantant, un condensé d’émotions parfois chaotiques et souvent noires. Mais une vie qui va, n’hésitant pas à brusquer le souvenir en le réorchestrant. Culottés, d’ailleurs, ces nouveaux arrangements dus à Sergio Tomassi, accordéoniste et l’un des huit musiciens qui occupaient la scène. Car ils étaient huit, dont un quatuor de cordes, devant un savant drapé de tissus, noués pour le souvenir. Le temps filait à rebours, des images aussi, projetées dans un grand cadre doré. Celles de la famille, des amis (Marcel Gobineau), de Barbara… Serge Lama est un fidèle. Mais sa voix de stentor sait aussi murmurer. Ses grands tubes d’hier (Femmes, femmes, femmes, les Ballons rouges ou les Glycines) et ses mélodies plus récentes, il les a souvent débutés comme des confidences, accompagné par des arpèges de guitares. Il avait envie de dire, parlait presque en catimini, avant le débridage des tempos. Un concert hors d’âge, par un artiste auréolé dernièrement du prix spécial de la Sacem. Mérité.

Gillette Duroure

 

21 Décembre 2013: SMS

Message envoyé après le concert de Lyon, le dernier de 2013 Le 21-12-2013

 

Ça y est, je viens de terminer le troisième quart de ma tournée. Je suis épuisé mais heureux comme jamais. Je flotte dans l'air comme une bulle, et ce spectacle anniversaire conservé dans un DVD, c'est le nirvana. Cerises sur le gâteau, cette petite roumaine de 12 ans qui fait faire le tour du monde à "Je suis malade" et ce tramway nommé Lama… que de signes du destin dans lesquels je crois. Bonnes fêtes de fin d’année à tous et à toutes, essayez d'espérer (c'est le titre d'une chanson que j'essaie d'écrire). Essayer, c'est à peu près tout ce que l'on peut faire. Le monde nous échappe, il nous reste l'amour, la simplicité, l'humilité de l'amour pour qui l'autre est tout, voilà ce qu'il nous reste, c'est-à-dire, tout. S.L

21 Décembre 2013:Concert à Lyon

Samedi 21 Décembre 2013, Serge Lama était en concert à Lyon salle 3000, l’amphithéâtre

photo.JPG

 

217.JPG

 

numérisation0059.jpg

 

numérisation0068.jpg

Le progrès 28 Décembre 2013

 

21 et 22 Décembre 2013: Radio Nostalgie

Week end spécial Serge Lama sur radio Nostalgie les 21 et 22 Décembre 2013

 

Presse-papiers-1.jpg

 

21 Décembre 2013: Le progrès de Lyon

Publié dans le progrès avant le  concert du 21 Décembre 2013 à la salle 3000 de Lyon

 

Serge Lama célèbre 50 ans de carrière à Lyon, ce soir


Toujours sur scène, à la rencontre du public, le bouillonnant auteur de « Je suis malade » affiche une forme insolente et fête ses 70 printemps par une tournée qui fait étape à l’Amphi 3000

serge-lama-70-printemps-sans-ralentir-photo-dr.jpg

Feu James Brown prétendait être « l’homme le plus bosseur du show-biz ». Serge Lama pourrait facilement hériter de la couronne. Le chanteur bordelais fête ses cinquante ans de carrière, et n’arrête pas une seconde. Il était hier vendredi à Saint-Etienne, il sera ce soir sur la scène de l’Amphi 3000 à Lyon. Il avait rempli la Bourse du travail en mars dernier, et aligné dix « Olympia » et trois « Grand Rex » à Paris. Sans parler de sa tournée de 25 dates prévues pour le premier trimestre 2014. De Toulon à Châteauroux, de Bruxelles à Auxerre…

Fidèle et indémodable, Serge Lama fédère toujours autant. Son « Best Of » paru en décembre est déjà disque d’or. Il comprend ses plus grandes chansons ré-enregistrées («Je suis Malade », « D’Aventure en Aventure », « Une Île », etc.) et quatre inédites : les trois toutes premières chansons qu’il a écrites alors qu’il n’était qu’adolescent, enregistrées pour la première fois. Depuis son enfance au parfum de coulisses de music-hall, quand son père Georges, chanteur baryton interprétait les opérettes en vogue au Théâtre des Capucines, les lumières de la scène ont fasciné le jeune garçon. Il débute le jour de sa majorité le 11 février 1964. Il chante aux côtés de Barbara, chaque soir, ses premiers textes. Après la sortie de son premier quarante-cinq tours il se retrouve à Bobino en première partie de Georges Brassens. Puis sa carrière s’emballe avec son premier grand tube « Les Ballons rouges »…

Samedi 21 décembre à 20 h 30 à l’Amphi 3000, 50 quai Charles-de-Gaulle, Lyon 6e. Tarif : de 51,50 à 63,50 €

 

numérisation0058.jpg