Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.12.2009

19 Décembre 1977: Allo Charles

Le 19 Décembre 1977, Serge Lama participait à cette émission dédiée à Charles Aznavour  et présentée par Guy Lux et Sophie Darel

Télé 7 jours N 0916 Allo Charles.jpg

Télé 7 jours

 

Capture 4.PNG

img_0026.jpg

On retrouve Serge Lama et Aznavour pour un medley

 

et Serge Lama qui interprète à quinze ans

 

 

 

10.12.2009

10 Décembre 1977: Réunion fan club à Paris

Serge Lama rencontrait les membres de son fan club à Paris le 10 Décembre 1977, compte rendu publié dans la Fronde N°18 Hiver 1978.

Scan0069.jpg

LIRE

Scan0070.jpg

LIRE

Scan0071.jpg

LIRE

01.11.2009

1977: 45 tours Musidisc SPX 206

lama010.jpg

 - A 15 ans

- C'était ma femme

Réédition de deux titres de 1964

27.10.2009

1977: Tarzan est heureux

Poster de 1977 dans la revue Salut

Salut 1977.jpg

Quand tu dors près de ton mari
Pour la trois-cent-millième fois
Ne t'arrive-t-il pas des fois
De rêver qu'il est quelqu'un d'autre ?
Et quand tu roules dans son lit
En miaulant comme un jeune chat
N'espères-tu pas quelquefois
Que Tarzan est derrière la porte ?

{Refrain:}
Dans la grande forêt
Forêt vierge de l'amour
Il t'emporte avec lui
Et de sources en cascades il t'enlève
En poussant son grand cri
(cri de Tarzan)
Tu t'accroches à ses hanches tellement fort
Que tes veines en sont bleues

 Quelles vacances, quelle chance, tu es belle
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux

Quand tu dors près de ton mari
Et que ton plaisir ne vient pas
Ne t'arrive-t-il pas des fois
De rêver qu'il est quelqu'un d'autre ?
Et quand tu vogues dans la nuit
Au vent de son plaisir à lui
Pour atteindre le paradis
Tu rêves que Tarzan t'emporte !

{au Refrain}

Dans la grande forêt,
Forêt vierge de l'amour
Il t'emporte avec lui
Dans l'espace il t'enlace il t'embrasse
En poussant son grand cri
(cri de Tarzan)

Vos corps planent dans les lianes
Près du fleuve étrange et dangereux
Quelles vacances, quelle chance, tu es belle
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux
Et Tarzan est heureux

 

26.10.2009

1977:Nicolas

Nicolas c'est Nicolas Peyrac qui était en tournée avec Lama

Scan.jpg

Nous étions Nicolas et moi
Assis au pied des caravanes
Pour faire prendre l'air à notre âme
En attendant d'aller chanter là-bas
Sur les tréteaux dressés pour ça

Les romanichels étaient là
Tout autour avec leurs gitanes
Ils avaient aussi des caravanes
Ils faisaient un grand cercle autour de nous
Ils avaient des enfants partout

Nicolas, Nicolas
Pourquoi n'avons-nous pas chanté pour eux?
Nicolas, Nicolas
Ça les aurait rendus heureux

Tout à coup j'entends une voix
Qui s'écrie: "Planquez vos affaires!
Ils ont des gueules patibulaires
Ils ne me disent rien de bon ces gens
Laissez pas traîner votre argent"

Et pas plus Nicolas que moi
N'a osé relever la phrase
Perdus tous deux dans cette extase
Qui précède l'heure où l'on va chanter
Qui fait croire qu'on est fatigué

Nicolas, Nicolas
Pourquoi n'avons-nous pas chanté pour eux?
Nicolas, Nicolas
Aujourd'hui je m'en veux un peu

Nous étions Nicolas et moi
Assis au pied des caravanes
En train de fumer nos Gitanes
Sans souci pour ces va-nu-pieds autour
Avec leurs yeux luisants d'amour

Nicolas, Nicolas
Pourquoi n'avons-nous pas chanté pour eux?
Nicolas, Nicolas
Ils avaient de si pauvres yeux

Nicolas, Nicolas
Pourquoi n'avons-nous pas chanté pour eux?
Nicolas, Nicolas
Puisqu'on est des gitans comme eux

11:48 Publié dans 1977, Chansons | Lien permanent | Commentaires (0)

24.10.2009

24 octobre 1977 : Album live Palais des Congrés

 

serge lama

 

 

Le 24 octobre 1977, paraît l'enregistrement public du Palais des Congrés 1977 sous forme d'un double album.

 

DISQUE 1

 

Le roi du café tabac

- Je voudrais tant que tu sois là

- Dans ma garçonnière

- À quinze ans - L’Algérie

- La serveuse

- L’ogresse

- Sans to

i - Le restaurant vide

- Le gibier manque et les femmes sont rares

- Après l’amour comme c’est triste

- Mémorandum pour un pucelage

- Le triomphe

- Les ports de l’Atlantique

 

 

DISQUE 2

 

  - Le dernier baiser

- Messieurs

- La vie lilas

- Nicolas

- Le temps de la rengaine

- L’enfant au piano

- La nymphomane

- Star

- Tarzan est heureux

- Je t’aime à la folie

- Mourir en France

- Le chanteur

 


RechercheWeb

07.10.2009

Tournée fin 1977

concerts.jpg

01.10.2009

1 Octobre 1977: Numero 1 Nana Mouskouri

Le 1er Octobre 1977 c'était Nana Mouskouri la vedette de l'émission

Numéro 1

Serge Lama était là il chantait "A quinze ans"

et en duo avec Nana la Habanera de Carmen

Télé 7 jours N 905 Numero un Nana Mouskouri 01 10 77.jpg

télé 7 jours du 1 octobre 1977

06 Serge LAMA.jpg

 

 

et Nana Mouskouri interprétait une chanson écrite par Lama "Dans une coupe de champagne"

 

01  Nana MOUSKOURI.jpg

 

 

10.09.2009

10 Septembre 1977: Jour de France

Extrait d'un article d'Edgar Schneider publié dans le n°1187 de "Jour de France" en septembre 1977

Capture 8.PNG

 

Serge Lama au sommet

 

medium_jour_de_france_77.jpgJ'ai rencontré Serge Lama qui venait de faire un tabac sur la scène du casino d'Evian. Un récital éblouissant qui lui valut six rappels à la dernière chanson. Serge tient, en effet, cet été, la très grande forme et ses chansons, sans exception, sont d'un niveau exceptionnel. Sa tournée, du reste, a été triomphale. Il est vrai qu'il bénéficiait, pour meubler la première partie de son spectacle, d'une chanteuse dont les qualités s'affirment de mois en mois, Marie-Paule Belle. Je ne l'avais pas encore vue sur une scène. Elle la remplit magistralement, par son charme, son humour, sa sensibilité et son grand piano de concert dont elle s'accompagne en virtuose tout en chantant.

01.09.2009

Texte manuscrit de Serge dans la fronde N° 17

Publié dans la Fronde numero 17: Automne 1977

1977.jpg

25.07.2009

1977: "Messieurs"

En 1977, Serge Lama chante "Messieurs".

Serge Lama explique alors l'origine de cette chanson dans un article de presse (journaliste et journal non identifié).  

«Je hisse le drapeau de la libération de l'homme !
Messieurs, j'ai dit « Messieurs »,
Nous voulons passer pour des hommes
Ailleurs qu'au fond de leur dodo... »

C'est  la  provocation  en forme de chanson que Serge Lama réserve à son récital du Palais des Congrès, du 8 janvier au 27 février. Il me la chante avec une rage ponctuée d'éclats de rire.
— D'accord, c'est une chanson assez virulente et pas nuancée. Je l'ai imaginée après un coup de colère que j'ai eu, un soir, à la suite d'une émission de télévision. J'y ai vu des dames réunies  qui  proféraient des horreurs...
Avec un mépris pour les hommes ! Pas possible qu'on laisse dire aux femmes de pareilles choses. Ce n'étaient pas des femmes qui m'attireraient dans la vie. Alors, j'ai vu  rouge !  Bien sûr, il y a aussi des hommes qui disent  des âneries. Du genre  : « Oh !  moi, ma femme, je la tiens bien. Bouclée à la maison ! »

« La femme aux casseroles, je n'y tiens pas. Si une femme aime travailler, si elle a besoin de se réaliser à travers une activité, je le comprends très bien. Si elle préfère s'occuper de son foyer, c'est aussi son droit !

« Pour  moi, la femme idéale, l'homme idéal, ça n'existe pas. Il y a des êtres que l'on rencontre, pendant le voyage de sa vie, comme des paysages.Certains paysages vous plaisent infiniment, d'autres moins. Des paysages devant  lesquels on souhaite passer huit jours. D'autres qui, simplement, vous retiennent un quart d'heure sur un banc, avant le départ du train...

« Cela dit, je comprends qu'on s'insurge contre la «femme-objet». Mais il ne faut pas maintenant nous considérer comme des « hommes-objet ». «Je  comprends  qu'on  s'insurge contre la « femme-objet ». Mais il ne faut pas maintenant nous considérer comme des « hommes-objet ». Je ne suis pas vraiment contre le M.L.F. Je serais plutôt pour le  Mouvement de libération  des  hommes. » Voilà enfin les hommes bien défendus...

Les paroles :

Messieurs, je dis messieurs
Je hisse le drapeau de la libération de l'homme
Aux femmes je rends leurs cadeaux empoisonnés
Serpents et pommes
Et je veux passer pour un homme,
Ailleurs qu'au fond de leur "dodo".

Bientôt elles nous mettront par quatre
Dans un ministère qu'elles feront
Pour les aimer faudra se battre
Le plus fort aura le pompom
Et quand il aura fait merveille
Au fond du lit de sa colombe
D'un coup de dard la fine abeille
L'enverra au royaume des ombres

Messieurs j'ai dit messieurs
Je hisse le drapeau de la libération de l'homme
Aux femmes je rends leurs cadeaux empoisonnés
Serpents et pommes
Et je veux passer pour un homme
Ailleurs qu'au fond de leurs "Dodos".

Monsieur le ministre avait des dents
Qui leur bouffait le corps et l'âme
Elles l'ont élu président
Parce qu'il savait parler aux femmes
Mais lors, l'usure du pouvoir
A changé son rire en grimace
Demain elles ne pourront plus le voir
Monsieur le ministre est à la casse

Messieurs j'ai dit messieurs!
Je hisse le drapeau de la libération de l'homme
Aux femmes je rends leurs cadeaux empoisonnés
Serpents et pommes
Et je veux passer pour un homme
Ailleurs qu'au fond de leurs "Dodos"

C'est un vent qui vient d'Amérique
Avec la drogue et les chewing gums
Y'a plus que les psychanalystes
Qui passent encore pour des hommes
Ils se penchent sur nos détresse
Avec leurs histoires à la gommes
Encore un peu et je vais en Grèce
Me faire voir enfin par des "hommes"

Messieurs j'ai dit messieurs
Je hisse le drapeau de la libération de l'homme
Aux femmes je rends leurs cadeaux empoisonnés
Serpents et pommes
Et je veux passer pour un homme
Ailleurs qu'au fond de leurs "Dodos"...

00:25 Publié dans 1977, Chansons | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : serge lama

15.07.2009

Eté 1977:Article de presse

 Article publié lors de la tournée d'été 1977

 

numérisation0017.jpg

LIRE