Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.01.2009

27 janvier 2003 : La tête dans les étoiles - RTL

5.png

 

Serge Lama est l’invité de Laurent Boyer dans l’émission La tête dans les Etoiles du 27 janvier 2003, sur RTL.

 

EXTRAITS

 

 

11.01.2009

11 janvier 2003: La légende des voix

 Depuis l'Olympia et présenté par l'animatrice Ness, France 2 proposait ce divertissement

 

patrick-fiori-legende-voix.jpg

Télé poche

 

Au cours de cette émission de Janvier 2003, Serge Lama et Isabelle Boulay reprenaient magnifiquement cette chanson de Bécaud 'Et maintenant "

 

 

 

10.01.2009

10 Janvier 2003: Star à domicile

stars-a-domicile-revient-et-si-vous-tentiez-votre-chance.jpg

 

Avec la complicité de proches, une personne reçoit la visite de son artiste préféré.

Serge Lama avait participé à cette émission.

Presse-papiers-2.jpg

 

Article du Parisien

logoParisien-292x75.gif

 

Quand Serge Lama s'invite chez une admiratrice

 

« Stars à domicile »

 

 Propos recueillis par Agnès Dalbard | 10.01.2003

 

ALORS QU'IL ACHÈVE la tournée commencée en mars 2002, que son dernier album « Feuille à feuille » s'est déjà vendu à 150 000 exemplaires et qu'il répète assidûment son spectacle à Bercy le 11 février, s'est prêté au jeu de « Stars à domicile », diffusé ce soir sur TF 1 à partir de 20 h 50. Explications. Pourquoi avez-vous accepté d'être une des « Stars à domicile » de ce soir ? Serge Lama. On me l'a demandé. Pour avoir vu et aimé les premières émissions, j'ai trouvé que le concept était bon. C'est un mélange des émissions à la Sabatier, rénovées « people » à la mode d'aujourd'hui. C'est de bonne tenue, émouvant et ludique. Quand avez-vous enregistré l'émission, vu votre du temps très chargé ? Ce n'était qu'une seule journée à , le mois dernier, mais ce fut assez compliqué car je chantais la veille dans le Nord et le lendemain dans l'Ouest. L'équipe était très bien organisée car, jusqu'au bout, le secret a été parfaitement tenu. Etiez-vous anxieux ? Non ! Il est sûr, quand on se lance dans ce genre d'aventure, qu'il faut s'investir totalement, accepter de chanter dans des conditions pas évidentes. Surtout, catalyser l'émotion qu'on va provoquer. C'est une discipline et une vraie joie pour le chanteur populaire que je suis. Vous souveniez-vous d'Elisabeth, cette admiratrice dont les deux filles ont manigancé votre visite surprise ? Je chante à Lyon régulièrement depuis très longtemps, et je me souvenais d'une fan blonde, charmante, qui m'envoyait à chaque passage des roses blanches, ce qui n'est pas si fréquent. Pour la remercier, je savais que nous lui envoyions un cadeau, mais je ne me rappelais pas que c'était des paires de lunettes. Vous préparez le spectacle que vous donnerez à Bercy le 11 février. Pourquoi cette salle et cette date ? Le 11 février est « ma » date fétiche. J'ai commencé à chanter le 11 février 1964 au cabaret de l'Ecluse, le jour de mes 21 ans, et n'ai pas arrêté depuis. D'aussi loin que je me souvienne, avec un père chanteur, j'ai toujours voulu être chanteur. A 11 ans, j'écrivais déjà mes premières chansons. Quant à Bercy, ni le Zénith ni le Grand Rex n'étaient libres, et l'Olympia nous paraissait, avec mon producteur Gilbert Coullier, un peu petit pour fêter mes 60 ans et quarante ans de carrière. Soyons optimiste, mon public s'étalant de 25 ans à plus d'âge, je pense qu'il y aura bien dans la France entière dix mille fans pour partager ce grand moment. Parce que ce sera une fête ? J'y tiens et je m'y prépare farouchement. Avec les musiciens qui m'accompagnent depuis quatre ans, nous travaillons trente, trente-deux chansons. Celles que je chante rarement ou qui ont marqué mon parcours. Comme « les Ballons rouges » de mes débuts et « Une île », qui m'a valu la Rose d'or d'Antibes (NDLR : en juillet 1969) , mes grands tubes. J'y tiens, à Bercy comme en tournée, je signerai après le spectacle. Je me dois à mon public.
 

 
 

01.01.2009

janvier 2003 : France bleu Isere

c175.png

 

Serge Lama est l'invité de France bleu Isere quelques jours avant son concert au Grand Angle de Voiron. 

 

EXTRAIT