Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.12.2011

19 Décembre 2013: Le figaro. fr

Presse-papiers-1.jpg

 

Serge Lama : «Je ne me sens plus en démocratie»

 

PHOe89e551c-6891-11e3-bf24-17542abdb05e-350x250.jpg

A 70 ans, Serge Lama assure «repartir de zéro» et se lâche sur Johnny, Sarkozy, la politique alors qu'il est actuellement en tournée avec ses plus grands succès.

«Je suis un excessif qui se modère»: voilà comment se définit Serge Lama sur le plateau de On ne parle que de ça. Actuellement en tournée à l'occasion de la sortie d'un CD-DVD collector reprenant ses plus grands succès, Serge Lama raconte comment il a eu besoin de tout recommencer, comme un débutant, refusant d'être classé parmi les «monstres sacrés» de la chanson française.

«Ce n'était pas fait pour moi de porter des lunettes à la mode, le costume à la mode etc. C'est un travail d'être star, ce que fait Johnny admirablement bien. C'est un boulot dans lequel il investit toute sa fortune (...) Il investit tout le temps sur lui. Moi aussi mais pas ça: je travaille, j'investis beaucoup de travail sur moi mais je ne veux pas investir sur moi des choses qui sont factices. Moi, c'est l'artiste qui m'intéresse» explique Serge Lama.

«On se demande si Sarkozy n'a pas fait exprès de perdre»

Mais c'est au sujet de la politique que le chanteur se lâche le plus: «Je ne crois plus en la politique, je ne crois plus dans les hommes parce qu'il n'y a personne». Même par Sarkozy en son temps? «Sarkozy est passé à côté parce que c'est la nature qui prend le dessus. Je ne sais pas s'il reviendra (...) et si son désir est viscéral autant qu'on le dit (...) Au fond, il pouvait gagner la dernière fois. Il a perdu, c'est lui qui a perdu et je crois qu'il le sait. On se demande parfois s'il n'a pas fait exprès de perdre parce qu'il n'a rien fait dans cette campagne» analyse le chanteur qui vante les qualités d'homme d'Etat de... François Mitterrand. «Même si je n'aime pas le personnage, Mitterrand a été un grand homme d'Etat (...) Quand il rentrait quelque part, on n'avait pas l'air de cons, on ne lui tapait pas sur le ventre!» explique-t-il.

 

«Les Chinois ont trouvé une solution: ils ont carrément jeté un filet sur internet»

Désabusé, Serge Lama confie d'ailleurs n'avoir jamais voté et ne plus croire «à la démocratie directe» qui est une «illusion». En cause notamment: internet qui nous manipulerait. «Les Chinois ont trouvé une solution: ils ont carrément jeté un filet sur internet en disant 'Maintenant, vous ne parlez plus, vous la fermez!'. C'est extrême mais est-ce que pour avoir la liberté, il ne faut pas prendre de grandes décisions qui ont l'air de ne pas l'être? La liberté à-tout-va, ce n'est plus la liberté et on ne vit plus dans un climat de liberté. Je ne me sens plus en démocratie. A partir de là, qu'est-ce que je vais voter puisque je n'y crois plus?» lâche Serge Lama qui plus que jamais assume être... «authentique».


VIDÉO POUR ECOUTER L'INTERVIEW EN ENTIER

 

    

 

 

15.12.2011

Décembre 2013: La virgule flottante

Presse-papiers-1.jpg

 

 

La virgule flottante, émission de Stéphanie Jaeger diffusée sur Cote P-O .

L'émission a été enregistrée au moment de la remise du prix Nikos Gastos , le 28 Septembre 2013

 

13.12.2011

13 Décembre 2013: Sud Ouest

Paru dans le journal sud Ouest avant le concert du 15 Décembre 2013 à Biarritz

 

Presse-papiers-1.jpg

Trois raisons d’aller écouter Serge Lama dimanche à Biarritz

 

 

1258213_3562236_460x306.jpg

                                                                    Photo D.R.

 

1. Parce que Serge Lama fête ses 70 ans et en même temps ses cinquante ans de carrière.

Cinquante ans de carrière et 70 ans, ça se fête doublement ! Serge Lama, en « forme napoléonienne », sera sur la scène de la Gare du Midi de Biarritz ce dimanche 15 décembre, à 18 heures, pour donner un récital exceptionnel. Serge Lama, dont le best of « la Balade du poète, 50 ans d’encre et de projecteurs », sorti en décembre 2012, a très vite été disque d’or, partagera les plus belles chansons de son répertoire avec l’envie, l’énergie et l’authenticité qui restent les marques de fabrique de cet auteur interprète rare et indémodable.

2. Parce que ses chansons ont marqué la vie de plusieurs générations.

Serge Lama a débuté sa tournée anniversaire à l’Olympia en février 2013, dix dates à guichets fermés, il l’a poursuivie dans la capitale en octobre dernier au Grand Rex, et s’arrête donc au Pays basque ce dimanche pour chanter ses plus grandes chansons, dont certaines ont été réenregistrées avec de nouveaux arrangements : « Je suis Malade », « D’Aventure en Aventure », « Une Île ». Lama dévoilera également quatre inédits : les trois premières chansons qu’il a écrites alors qu’il n’était qu’adolescent, enregistrées pour la première fois et un tout nouveau titre. Nom de l’album, « La Balade du poète » est la toute première chanson de Serge Lama, écrite lorsqu’il avait 11 ans.

 

3. Parce que Serge Lama est originaire de la région, et qu’il y fera forcément référence.

Serge Lama (sous le nom de Chauvier) est né à Bordeaux, le 11 janvier 1943. Son père Georges Chauvier était déjà dans le métier, il a chanté et surtout écrit pour les autres (Bourvil, Aimable, Luis Mariano), après être monté à Paris. Certaines chansons de Serge Lama feront référence au Port de la Lune, où il naquit, et à la Dordogne, où il passait ses vacances étant jeune. Serge Lama a de nombreux amis au Pays basque, dont son copain Jimmy avec qui il passera une bonne partie de l’après-concert. Après avoir tout donné et partagé sur scène avec son public, fidèle parmi les fidèles…

Christophe Berliocchi

Serge Lama ce dimanche 15 décembre à 18 heures à la Gare du Midi. Il reste encore des places (renseignements Prolymp au 05 59 43 96 96), il y aura un guichet ouvert le jour même : catégorie 2 à 55 euros.

10.12.2011

10 Décembre 2013: Tout le monde chante contre le cancer

Le 10 Décembre Serge Lama participait à cette soirée organisée au cirque d'hiver afin de soutenir les enfants malades et leurs familles

 

bandeau-web-TLMC-100-Noëls-958x340px-759979_958x340.jpg

 

   Yannick Noah, Grégoire, Serge Lama et plus de 30 autres artistes chanteront sur la scène du Cirque d’Hiver le mardi 10 décembre 2013... pour fêter l’opération “100 Noëls dans 100 Hôpitaux” !

 

img_lecirquedhiver.png

 

 

Etaient présent:

Ainsi, Yannick Noah, Serge Lama, Nicolas Peyrac, BB Brunes, Grégoire, Sofia Essaïdi, Frédéric Lopez, Bruno Guillon, Brice Conrad, Elisa Tovati, Mickael Miro, Leslie, Pauline, Keen V, Sophie Tith, Amaury Vassili, Keen V, Florent Mothe, Sandrine Quétier, Karima Charni, Laury Thilleman, Fauve Hautot, Ariane Brodier, Christophe Beaugrand, Vigon Bamy Jay, les danseurs de Danse avec les Stars, les comédiens de Scènes de ménages, de Plus Belle la vie, de Nos chers voisins, pousseront la chansonnette pour plus de 300 enfants malades et leurs familles. L'occasion pour eux, d'oublier, l'espace d'une soirée, la maladie.

 

1524830_10152467543529815_1355744175_n.jpg

 

 

 

2013-12-10-20.52.jpg

 

 

Pour aller sur le site de l'association c'est ICI

 

09.12.2011

9 Décembre 2013: Radio Nostalgie

Presse-papiers-1.jpg

REPLAY

podcast

 

9 Décembre 2013: Sortie du DVD du concert anniversaire

Le concert anniversaire a été filmé le 11 octobre 2013 au Grand Rex et est sorti le 9 Décembre  en DVD

 

Le coffret comprend:

Le double CD 39 titres 'la balade du poète" + DVD live inédit enregistré au Grand Rex

 

 

Presse-papiers-1.jpg

510XTzrE76L.jpg

 

1441361_10152002259508007_477756282_n.jpg

 

08.12.2011

8 Décembre 2013:Mot de Serge

Le 9-12-2013

Bonjour mes chers fidèles, mes amis cachés dans l'ombre des ordinateurs et salles de spectacles. Grâce à vous j'existe et ce depuis 50 ans. Je vous ai espérés depuis l'âge de 5 ans. Ce DVD qui sort avec ce double album c'est plus qu'une année d'anniversaire, c'est toute ma vie écrite à travers mes mots et les images, c'est un de mes Himalaya. Je l'ai atteint grâce à un nombre incalculable d'artistes musiciens, la volonté de ma maison de disque, et l'omniprésence depuis le Québec d'une amie qui m'a soutenu soir après soir. Elle a des dons, elle est voyante, horoscopiste et j'ai la faiblesse ou la force d'y croire. Elle ne s'est jamais trompée sur rien, et ce soutien moral m'a sauvé peut-être. Elle s'appelle Suzanne Lavigne, je le dis car son nom ne figure nulle part sur ce disque.
J’ai retrouvé l'enthousiasme du débutant, j’ai pleins de projets en tête, j’ai de nouveau confiance en moi, en bref, ma jeunesse d'ancêtre commence aujourd'hui.
Voilà, c'est un homme heureux qui fait des confidences à des inconnus qui m'aiment et veulent mieux me connaître.

Bon Noël à toutes et à tous…

S.L

05.12.2011

5 Décembre 2013: C'est au programme

Dans l'émission du 5 Décembre 2013 présentée par Sophie Davant la rubrique people était consacrée à Serge Lama

Presse-papiers-2.jpg

Chroniqueuse : Danielle Moreau

Les tubes de votre vie : Serge Lama !

Serge Lama a accepté de parcourir sa vie à travers les chansons et les artistes qui l’ont marqué dans « Les tubes de votre vie » ! Chevalier, Montand, Brassens… il évoque pour nous ses grands ainés qui lui ont montré la voie... On en profitera aussi pour faire un point sur son actu avec Damien Thévenot…
Edition collector CD/DVD, disponible à partir du 9 décembre.

 

ogramme 1.jpg

programme.png

 

EXTRAIT AUDIO

 podcast

04.12.2011

4 Décembre 2013: Ouest France

Serge Lama était en concert à Alençon le 5 Décembre 2013. Interview parue dans Ouest France

 

Serge Lama, 50 ans de carrière fêtés à Anova

 

 

serge-lama-50-ans-de-carriere-fetes-anova.jpg

 

50 ans de carrière... De quoi êtes-vous le plus fier ?

J'ai dû mal à répondre à cette question. Ce qui me rend le plus fier c'est d'avoir résisté et de fêter justement mes 50 ans de chansons parce que c'est tellement rare et difficile quand on regarde les précipices aux bords desquels on est passé... Je crois que c'est une fierté parce que c'est énorme par rapport à toutes les carrières que je vois autour de moi. J'ai pu gérer malgré mes erreurs. Je suis responsable de ce que j'ai raté, et réussi au même titre. Bien sûr j'ai eu des sommets dont je suis fier mais c'est quand même la durée qui est la plus difficile à obtenir.

Des regrets malgré tout ?

J'en ai beaucoup. Peut-être avec Michelle (NDLR : son épouse). Je l'ai beaucoup fait souffrir. Ce sont des regrets sentimentaux. Parce que par moments, j'étais parti tout le temps. Elle a vraiment vécu une vie d'épouse de marin, plus que n'importe quelle femme d'artiste. J'étais parti 250 jours par an sur les routes en moyenne.

Et professionnellement ?

Des regrets de métier, forcément. Mais ce sont des erreurs qui ont été des triomphes. Alors est-ce qu'on rejetterait le triomphe par rapport à l'erreur que ça a générée ? Napoléon (NDLR : une comédie musicale où il interprétait le rôle titre) par exemple a sûrement été une erreur. Cela a été une espèce de machin au milieu de ma carrière. Ça a pris 10 ans de ma vie. Pendant ce temps je n'ai pas fait de disques alors que d'autre enregistraient.

Des rencontres qui ne se sont pas faites ?

Oui, Édith Piaf. Elle est morte en 1963, j'ai débuté un an après. D'Aventures en aventures a été écrit pour elle. On m'avait commandé une chanson pour une interprète qui avait sa voix... C'est finalement Zizi Jeanmaire qui l'a magnifiquement créée.

Vous vous voyez arrêter un jour ou pas ?

Obligé. Mon corps va me condamner. Ce n'est pas moi qui vais arrêter, c'est mon corps qui va arrêter. Parce que là, il en a pris pas mal dans la gueule. Surtout que j'ai attendu pour me faire opérer et donc beaucoup souffert. La souffrance est usante, elle a duré cinq ans ce n'est pas très bon. Donc je tiendrai le temps que je pourrais.

 

 

4 décembre 2013: la nouvelle république

Publié dans la nouvelle république après le concert à Niort du 30 Novembre 2013

 

Presse-papiers-5.jpg

 

Deux-Sèvres - Niort - Vous le dites

Serge Lama à Niort : " Un grand moment d'émotion "



Serge Lama était en concert à L'Acclameur, samedi dernier, à Niort. Sa prestation a de toute évidence enchanté ces deux lecteurs. « Grandiose ! nous écrit Caroline. Un grand moment d'émotion. M. Serge Lama a choisi de nous montrer presque exclusivement son côté poète et sombre, sans ses phénoménaux éclats de rire. Ses anciennes chansons ont été réorchestrées par son accordéoniste de génie, qui était présent à ses côtés. Ce fut une heureuse découverte. M. Serge Lama a touché du doigt la perfection. Il est à l'apogée de son talent, même s'il fête ses 50 ans de carrière… un grand ! Pour ceux qui ne l'apprécient pas, écoutez une chanson, une seule : " Des éclairs et des revolvers " et dites-moi que cela ne vous fait pas frissonner… Je crois que le public a été conquis, vu les mots glanés ça et là à la fin du concert. On a vraiment de la chance d'avoir L'Acclameur, car on peut enfin applaudir les artistes que l'on aime dans de bonnes conditions. Oui, ce concert de Serge Lama a été un moment comme on en vit peu. » « Un Serge Lama dont la voix reste intacte, commente de son côté Daniel. A la limite, il aurait pu chanter sans micro ! J'exagère un peu, mais non, formidable chanteur dans un jeu de lumières superbe et une salle qui l'était tout autant ! »