Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.02.2010

23 Fevrier 2012: SMS

Suite à son anniversaire et avant son opération de la hanche message posté par Serge Lama sur son blog à l'intention de son fidèle public.

 

Le 23-02-2012,

Merci, merci, merci, d'ici de là et même d'ailleurs. Vous avez été si nombreux à me faire le signe amical de l'anniversalité, certes, le chiffre lui-même incitait à la gaudriole éculée, rendue has been par un Gainsbourg déjà peu inspiré, mais vous avez contourné ce piège. Si près de mon opération vous vous êtes cantonnés à l'humain, au festif, à l'espoir, aux lendemains qui chantent. Mon cœur vous en sait gré. C'est le 29 février que ça se passe. J'aurais bientôt plein de choses à vous rire et le nouveau combat de rééducation. Me rééduquer à mon âge !!! A priori le challenge ne paraît pas aisé, mais l'envie de vous retrouver est si grande que si, la tâche sera accomplie. Les membres en verve dans le lyrisme décadent des "chariots de feu" vont danser sur l'écume rissolante de mon avenir. Hauts les cœurs…

S.L

01.02.2010

1 Février 2012: SMS

Le 01-02-2012,

Bonjour à toutes et à tous,

Le mois de « fait briller » ouvre ses premiers jours, je pense à vous de loin, dans vos cafouillages de neige. Moi j'attends, j'ai vu partir mes camarades des Enfoirés avec un serrement de cœur, c'est si spécial cette aventure humaine. Je sais qu'ils ont quelques traditionnels absents, mais je fais confiance à la tête, ils sauront compenser. Il y a aussi des nouveaux et tel un vieil arbre dans la ville, le très adaptable Maxime qui connaît la musique dans tous les sens du terme, et le modeste régulateur, celui sans qui rien ne serait possible, Jean-Jacques Goldman. Mon regret et d'autant plus vif que s'ils me demandaient, je ne pourrai pas être présent l'an prochain. Je fête 10 jours mes 70 ans à l’Olympia ce qui sera suffisant pour m'occuper janvier et février, donc je n'ai plus qu'à espérer dans la divine providence de 2014, un spécial ancêtres et aïeux !!! Mais non je plaisante, le monde est jeune et surprenant, l'avenir est à ceux qui l'invente et l'espère avec foi...

A bientôt.

S.L

02.01.2010

2 Janvier 2012: Mot de Serge Lama

Message de Serge Lama posté sur le forum officiel

 

GB110617_061.jpg

 

 En dehors de ma famille et de mes rares amis, vous êtes et vous le savez, la raison de battre de mon cœur, et une grosse part de ma raison de vivre quand l'envie bat de l'aile, ce qui peut arriver. Merci pour tous ces échos si pertinents et si sincères que vous m'avez écrit à la suite de "parcours d'un cœur battant "dont d'ailleurs j'aurais souhaité que ce soit le titre de leur série. Mais n'étant pas un ange, je ne suis pas assez près sans doute de l'oreille de Dieu et avec beaucoup d'originalité l'émission s'appellera "Emmenez-moi " Lolo n'y a rien pu non plus…


Reléguée à une heure, dont dire qu'elle est tardive relève de « l'euphémisme », elle a fait ce qu'elle a pu. Je remercie les 1 millions d'insomniaques ou de passionnés, où les deux, qui m'ont fait l'honneur de suivre ma promenade intime pendant une heure et demie, ce qui entre deux réveillons mériterait une médaille, on en brade tant aujourd'hui, en bref, merci merci merci. Vous avez pu vérifier que Rimbaud avait raison quand il disait que « je est un autre », je pense même que « je » est plusieurs autres, s'affrontant dans tant de jeux qu'on y perd son volapuk, oui grec ou latin aujourd'hui ne sont plus notre langue mais le Français non plus alors j'ai, je pense, choisi la définition adéquate à notre époque car c'est un phénomène mondial.


Donc si de ma clarinette on répare la anche avec succès, après quelques mois à me rebâtir, maigrir, me muscler et aussi à me remettre en question en profondeur, je pense ne pas désirer faire un nouveau disque mais à faire un grand neuf de mon passé et pour un anniversaire tel que 70 ans, le public veut entendre un maximum des chansons qui m’ont conduites vers le succès, ce qui exclue trop de nouveautés.

En revanche, je compte me renouveler avec du déjà entendu et c'est à cela que déjà ma pensée travaille actuellement. Boileau écrivait « sur des pensers anciens faisons des vers nouveaux », moi ce sera plutôt…

 

                       « Sur des succès usés jouons des notes neuves

                            Habillons de soleil les gravats par trop gris

                       Sur les rires trop gras des tristesses qui pleuvent

                             Gonflons d'alléluias nos rêves amaigris »

 

En tout cas soyez sûrs que je donnerai tout à 70 ans, il n'est plus l'heure de calculer, de thésauriser, il faut jeter les cœurs par les fenêtres, et les je t'aime par-dessus les moulins, ne pas trop séparer le bon grain de l'ivresse, dans des jardins à la franglaise enfin bref, vivre et le prouver.

Et pour me conformer à la tradition, bonne année à tous et à toutes… Tout en sachant, que ce souhait, étant donné les circonstances mondiales, et un mensonge pieux mais nécessaire pour souffler sur les braises de l’espoir.

15.12.2009

15 Decembre 2009: SMS

Avant le palais des congrès..

 

C'est la dernière fois je le sais
Que je chante au Palais des congrès
Il deviendra trop grand pour moi
Comme Versailles pour les rois
J'y ferai les cents pas le temps
De savoir que j'ai plus trente ans
C'est la dernière fois je le sens
Dans mon coeur, dans mon corps, dans mon sang
Nous devons tous bon gré mal gré
Quitter nos palais des congrès
En attendant on va tenter
D'être ce que l'on a été
Et c'est toujours le même amour
Qui là-bas vous dira bonjour

S.L.
15-12-2009

08.12.2009

8 Decembre 2010: SMS

Bientôt la reprise de la tournée..

 

Le 08-12-2010,

Les jours me rapprochent de l’heure,
Où il faudra m’aller vers vous,
Je redoute ce rendez-vous,
Je sais que mes shows sont les leurres,
D’un histrion à moitié fou,
Dont seul un avatar demeure.

S.L

19.11.2009

19 Novembre 2009: SMS

Petite page de poésie postée par Serge sur son site

 

Nous ne sommes tous que du vent
Nous n'existons que par les feuilles
Qui tremblent, des fleurs que l'on cueille
Et jetons aux pieds des vivants
Nous ne sommes qu'en ce qui tremble
Nous sommes les cheveux ensemble
Affolés dans l'eau d'Ophélie
Oh doigts épars de sa folie
Cheveux étirés jusqu'aux berges
Où de vagues roseaux émergent
Et Hamlet hurle en se sauvant
"Du vent, du vent, du vent, du vent"
19-11-2009

08.11.2009

8 Novembre 2009: SMS

Serge vous invite à visiter son site officiel....

 

"T'aimes mon site officiel
Abeille vite ponds y ton miel
C'est ma pépite, mon arc-en-ciel
Que tu visites toi telle ou tel
Amis d'élite mettez vos grains de sel
Sur mon site officiel
Mon coeur vous y invite"
8-11-2009

07.11.2009

7 Novembre 2011: SMS

Nouveau message de Serge à son public

 

Le 07-11-2011,

Je reçois encore et toujours des messages d'amitié pour mon Olympia d'il y a, DIEU comme le temps passe, déjà un mois.
Sachez que j'ai fait Arras, Tour et Nantes depuis. Sachez que je travaille beaucoup pour des textes, pas forcément pour moi. Moi je suis loin encore dans la perspective de mon disque où de la rentrée, mais j'essaie de donner un ultime tournant à ma carrière, j’espère le prendre en douceur même si ce tournant s'avère être un virage. J'ai été voir chanter Tihyad, la créature libanaise et talentueuse que Yves Gilbert a porté sur les fonds baptismaux d'un cabaret du marais. L'enfant se porte bien et le parrain aussi, il chante son autobiographie, avec talent et respect pour ses parents adoptifs. Voilà, je vis et le monde tourne. Je vous aime de ce temps que vous m'avez consacré.
PS : Merci aux fans des forums pour leurs messages de soutien.

Serge Lama, l'imprévisible…

29.10.2009

29 Octobre 2010: message de Serge

Réponse de Serge suite aux inquiétudes qu'à suscité son dernier message.

 

imgp2305-21e10e4.jpg

 

 

Rassurez-vous tout de même, je ne suis pas à l’article de la mort, mais à celui de la vie.
Car vous m’auriez pris en photo impromptue à n’importe quel moment et âge de ma vie, vous eussiez obtenu la même. Dès que je suis à part et que je rêve ou pense ou écrit, et dans tous les bistros de Paris j’entends la même chose depuis mes débuts « Oh ! Mais que vous avez l’air triste ! » Eh oui… quand je ne ris pas j’ai tout de suite l’aire triste, et quand les gens vous voient solitaire, dîner à une table, ils s’inquiètent pour vous.
Non, je suis comme ça, un manteau d’arlequin. Mon rire a toujours été un bouclier et aussi un moyen d’être distrayant, consolateur de la tristesse des autres.
Dès que je retrouve des amis, je me maquille en clown ou en homme d’esprit, comme si c’était mon rôle, la moindre politesse, que je leurs devais ça.
Donc la seule véritable inquiétude ce sont mes hanches, mes rotules, où en sont-elles ? Et mes arthroses que je traîne depuis ma prime jeunesse eu égard à mon accident. Et le docteur, j’ai, contrairement à mon ami Drucker, du mal à aller le voir, avec son cortège d’examens à la clé.
Voilà, vous savez tout, à part ça je lis des livres qui m’enchantent, je fais un régime qui n’arrange pas mon sourire… ça aussi c’est au moins mon vingtième, tout ça pour être à l’aise dans des costumes qui de toute façon ne m’iront pas, ce sera encore bretelles contre ceinture. Même Aznavour qui ne m’a fait que des compliments sur mon tour de chant au Palais des Congrès, m’a dit que je m’habillais aux quatre horreurs. Ça dure depuis toujours…
Au fond au bout de ce petit discours, je m’aperçois que c’est moi qui dure depuis toujours, contre vents et marées, alors souhaitons ensemble que ça continue avec mes qualités et mes défauts, mes rires et ma profonde tristesse qui est ma « tâche » de naissance.


PS : Parmi les nombreux et divers livres que je lis, j’ai reçu le dernier opus « rappelle-moi » de Michel Drucker, que j’ai lu d’une traite, avec une émotion permanente et un coup de tonnerre à la fin du livre. Je vous encourage vivement à le lire. Michel si révèle dans tous les sens du terme. J’ai même trouvé que son coup de plume s’affirmait. D’ici qu’il nous écrive à la recherche du temps perdu… y a pas loin. Sa mémoire est phénoménale, et son œil est un appareil photographique. C’est quelqu’un de rare, et bien qu’exceptionnel, il sait que le public est le seul à qui il doit tout. En clair c’est un artiste. Il aurait dix ans de moins, je suis sûr qu’il se lancerait dans une carrière de raconteur de vie sur scène. Il serait intarissable et il faudrait le sortir de scène. En tout cas, fasse Dieu, ou n’importe qui d’autre, qu’il reste encore longtemps dans son canapé rouge. C’est le dernier d’une race de ceux qui ont réussi sans accepter d’être des tueurs.
Bisous à toutes et à tous et bon vent dans la tempête extérieure qui s’annonce.
 

29 octobre 2009 : SMS

Les SMS sont des petits messages postés par Serge sur son blog , destinés à son public


J'ai déserté l'asphalte

Et me repose un peu

Une petite halte

Pour ranimer le feu

Que vos bravos exaltent

SL