Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.09.2009

18 septembre 2005 : On ne peut pas plaire à tout le monde

Serge Lama était l'invité de Marc Olivier FOGIEL le 18 septembre 2005 dans l'émission "On ne peut pas plaire à tout le monde".

serge lama

serge lama

Télé 7 jours du 17 au 23 septembre 2005

 

 Une partie de l'émission était consacrée aux accidents de la route

 


 

 

30.05.2009

30 Mai 2005:Radio Suisse Romande

medium_suisse.gif

Serge Lama a répondu aux questions de la radio Suisse Romande du 30 mai au 3 juin 2005. 

Pour écouter:
podcast

21.05.2009

21 mai 2005 : Montceau les Mines

Annonce du concert de Serge Lama à Montceau les Mines le 21 mai 2005


Pour certains, Serge Lama reste une énigme de la chanson française. Ringardisé depuis ses débuts, il continue trente ans après à remplir les salles. Ayant émergé au temps où Brel s’était retiré et que le palmarès des chansons faisait la pluie et le beau temps, il fut d’abord présenté comme une caricature de l’homme des Marquises, maniant avec brusquerie le thème amoureux (les P’tites femmes).

Certains pensaient alors qu’il allait brûler ses cartouches puis nous quitter. C’était sans compter sur les qualités d’auteur de Serge Lama,à la différence de beaucoup de chanteurs de cette époque. Difficile en effet de ne pas reconnaître la valeur de ses textes, dont la nuance et l’élégance rappellent parfois les meilleures chansons de Reggiani.

Accordéonissi-mots est né d’une rencontre, celle de l’instrument le plus singulier, le plus complexe et le plus populaire, avec une voix, des notes et des mots. Composé à base de chansons mal aimées que l’artiste aime et de chansons adulées par le public, ce spectacle a la prétention de ne pas en avoir.

Un spectacle affiné présenté par un artiste affûté et sobre.


Il faut savoir que c'est à Montceau les Mines que Serge Lama a écrit la chanson "Le restaurant vide"

 

13.05.2009

13 mai 2005 : Serge Lama à Coppet

Annonce du concert de Serge Lama du 13 mai 2005 sur le site du théâtre de COPPET (Suisse)

Depuis plus de vingt ans, Serge Lama possède un répertoire impressionnant. De la chanson française qui fleure bon les sentiments.
La venue à Coppet de ce prestigieux interprète, auteur-compositeur, est un événement. Avec sa voix au timbre chaud, sa prestance sur scène, ce baladin des temps modernes ne laisse personne indifférent. Les paroles de ses textes vous accrochent, vous interpellent et vous saisissent au cœur. Lama enchantera le public par une bouffée de tendresse et d'amour, dans un tour de chant des ses meilleurs succès.

07.05.2009

7 Mai 2005: Les duos de l'impossible

Duo virtuel de Serge Lama et Dalida dans ce numéro des duos de l'impossible.

duo impossible 2005.jpg

Télé 7 jours du 7 au 13 Mai 2005

03.05.2009

3 mai 2005 : l'Aisne nouvelle

Article publié dans l'Aisne nouvelle le 3 mai 2005 :

serge lama

 

 

 

30.04.2009

30 avril 2005 : Chauny

Samedi 30 Avril 2005, Serge Lama était en concert à Chauny

 

serge lama

 

Samedi 30 avril 2005, le parisien d’adoption que je suis retourne dans sa région natale pour voir enfin accordéonissi-mots, spectacle dont j’en entendu si souvent parlé mais que je n’ai pas encore vu, avec un certaine honte je l’avoue. Non pas que je me désintéressais de ce spectacle, mais les salles où LAMA le présente sont si petites qu’il est très difficile d’obtenir des places. Depuis BERCY, je n’ai donc pas vu LAMA en concert.

Me voici donc de retour à Chauny, à 130 kilomètres au nord de Paris, dans l’Aisne. C’est dans cette ville que j’avais vu pour la première fois l’artiste il y a 31 ans, à l’époque où il chantait sur des tréteaux dressés sous un chapiteau et où le public était assis sur des chaises en fer pliantes et inconfortables. Aujourd’hui la ville dispose d’une vraie salle de spectacle d’un peu plus de 600 places.

Par quelle chanson le spectacle va-t-il commencer ? Je suis persuadé que « les gens qui s’aiment » ouvriront le bal, comme à Bercy, comme lors du spectacle qui avait suivi la sortie de Feuille à Feuille. A 20h40, Sergio fait glisser ses doigts sur son accordéon et les premières notes des « ballons rouges » jaillissent. Le spectacle commence comme Bercy s’est terminé, le clin d’œil me plait. Des coulisses la voix de Serge se fait entendre et aussitôt l’inquiétude gagne. Le timbre n’est pas celui que j’attendais, la voix est poussive, rocailleuse. L’acoustique de la salle en serait-il la cause ? LAMA aurait-il tant vieillit en 2 ans ? « Mon ami mon maître » s’enchaîne à la première chanson puis LAMA avoue qu’il a une bronchite depuis quelques jours et qu’il a eu une quinte de toux juste avant de monter sur scène. Mon entourage se demande aussi s’il n’a pas de la fièvre. Mais le sexagénaire assure, le professionnel se bat et se défonce.

La complicité entre Serge et Sergio est magique. Les bons mots fusent et les jeux de mots avec CHAUNY ne manquent pas, du genre « Chaunny Hallyday », qu’est-ce que vous êtes « Chauly » ce soir, etc… A-t-il eu le temps de préparer tout cela, dispose-t-il d’assistants qui recherche pour chaque ville de la tournée les jeux de mots adéquats, je préfère imaginer que la spontanéité est la seule règle.

TRENET et AZNAVOUR font aussi partie du spectacle, a mi chemin entre l’hommage et la taquinerie. Le Prince Charles est quant à lui re-habillé pour l’hiver.

Je note une nouvelle mise en scène de « L’Algérie », avec ce pied qui écrase une cigarette fictive. Je redécouvre la jouissive chanson « Mon dada c’est la danseuse ». Elle fait partie de ces chansons à l’intérêt discutable lorsque je l’écoute sur un disque et qui prend une tout autre dimension sur scène. J’attends impatiemment « Devenir vieux » qui me ravit. Une île n’est pas au répertoire, surprenant ! Après le forum du 26 mars, j’attendais aussi de voire la mise en scène de « La Fiancée », mais visiblement elle m’a pausé un lapin (Ah les femmes…).

Arrive « je suis malade ». Il tourne autour de son tabouret et s’y appuie. Difficile de savoir s’il est réellement fatigué ou s’il joue vraiment très bien la scène. Néanmoins il est indéniable que l’interprétation du final semble difficile avec cette fichue bronchite. Il prend son temps, respire à fond comme pour prendre son élan et finit par cracher les derniers mots. Le mot Ejaculer lui convient peut-être mieux que cracher d’ailleurs. C’est pathétique, c’est magique, c’est un grand. Il ne se ménage pas et se fait véritablement mal pour nous, combien de chanteurs en seraient-ils capable ?

Après « STAR » à demi enroulé dans le rideau rouge, ce dernier se referme définitivement sur la soirée. Les spectateurs quittent d’un pas lent la salle et s’attardent à l’extérieur, il fait le temps d’une nuit d’été.

Je m’avance vers le vendeur de disques et de programmes pour savoir si une séance de dédicace est prévue et j’apprends que LAMA est déjà parti…

Le lendemain dimanche de retour à Paris, je suis installé à la terrasse d’un café choisi au hasard devant le parc des Buttes Chaumont et je repense au spectacle de la veille. Le garçon m’apporte la note et je m’aperçois que l’établissement qui m’accueille s’appelle le Marigny. Immanquablement, je sors de ma poche les billets réservés pour septembre et octobre, j’en rêve déjà…

A bientôt à Marigny Monsieur LAMA.

Pascal Chaineaux.

25.04.2009

25 avril 2005 : JAURES

serge lama

Le 25 avril 2005, FRANCE 2 diffuse un téléfilm sur JAURES. Le générique de fin est la chanson écrite par Brel "JAURES", mais chantée par Serge LAMA.

 

 

09.04.2009

9 Avril 2005 : 7 jours

Article publié dans le magazine quebequois 7 jours

 

 

numérisation0001.jpg

lire.jpg

numérisation0003.jpg

lire.jpg

numérisation0002.jpg

 

9 AVRIL 2005 : Serge Lama à Sombernon

Serge Lama en concert à Sombermon



Rendez-vous samedi prochain à la salle polyvalente avec Serge Lama

Disco-Vacances présente samedi 9 avril, à 20 h 30, à la salle polyvalente de Sombernon, Serge Lama en concert. Voilà un rendez-vous qui devrait faire le bonheur des demoiselles et des dames de tous âges. Serge Lama promène depuis toujours cette image populaire d'un artiste jovial et optimiste. Du petit Chauvier au grand Lama que de succès. Ce chanteur de talent, auteur de la plupart de ses textes reste un artiste incontesté.
Lama a marqué le paysage musical d'éternel succès : De Superman à Une Île, en passant, par Femmes, femmes, femmes, Les Ballons rouges, Les P'tites femmes de Pigalle, Je suis malade. une carrière époustouflante.
Réservation. - Au tabac Cordier à Sombernon.