Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07.11.2009

7 novembre 2009 : Les années bonheur

les-annees-bonheur.jpg

 

Le 7 novembre 2009 à 20h30 sur France 2, Serge Lama était l'invité de Patrick Sébastien dans son émission LES ANNEES BONHEUR.

Et il interprétait 'Chez moi'

années bonheur 2009.jpg

Télé poche du 7 au 13 Novembre 2009

 

 

01.11.2009

Novembre 2009: Quand je serai grand

Dans ce livre de Danielle Moreau et Stéphane Clerget "Quand je serai grand je serai célèbre " un chapitre est consacré à Serge Lama

numérisation0009.jpg

 

 Publié le 10 décembre 2009 dans France Soir

Danielle Moreau, chroniqueuse chez Sophie Davant sur France 2 et chez Stéphane Bern sur France Inter, l’avoue : à 46 ans, elle habite toujours chez sa mère.

 

Cette Tanguy au féminin est fascinée par le monde de l’enfance, c’est pourquoi elle vient d’écrire Quand je serai grand, je serai célèbre. Cette midinette cathodique a confessé une trentaine de personnalités, de Pierre Arditi à Bruno Solo en passant par Elie Semoun, qui se livrent avec une incroyable liberté. Ce que l’auteur nous propose, c’est de retomber en enfance.

On y croise Marianne James qui, gamine, était muette et anorexique (elle s’est bien rattrapée depuis), Michel Galabru pleurant toutes les nuits la mort de son grand frère, Evelyne Bouix qui était boulimique, Benoît Poelvoorde déjà maniaque de la propreté, Jean-Pierre Marielle qui se souvient de sa grand-mère bourguignonne, très autoritaire, qui mettait au garde-à-vous les Allemands venus réquisitionner sa propriété, Serge Lama traumatisé par sa mère le traînant par la main lorsqu’il a 5 ans dans l’hôtel où son père vivait avec sa maîtresse, ou bien encore Nikos qui se souvient de son père, tailleur, qui fabriquait les costumes à paillettes de Claude François…

 

Danielle Moreau, dans cet ouvrage, joue les Françoise Dolto et nous propose de feuilleter l’album de famille de ces gamins qui avaient tous un besoin démesuré d’être aimés, et, à ce titre-là, ils ont réussi leur vie.

 

 

                                           LIRE PAGE 1

                                           LIRE PAGE 2

                                           LIRE PAGE 3

                                           LIRE PAGE 4

                                           LIRE PAGE 5

                                           LIRE PAGE 6

                                           LIRE PAGE 7


 

29.10.2009

29 octobre 2009 : SMS

Les SMS sont des petits messages postés par Serge sur son blog , destinés à son public


J'ai déserté l'asphalte

Et me repose un peu

Une petite halte

Pour ranimer le feu

Que vos bravos exaltent

SL

 

 

26.10.2009

26 octobre 2009 : journal de 13h00

Serge Lama est invité  des 5 dernières minutes du journal de 13h00 de France 2 le 26 octobre 2009.

 

 


 

 

 

 

france2.gif

 

 

25.10.2009

25 octobre 2009 : Chabada

CHABADA.jpgfrance3.gif

 

       CHABADA

 

 

 Le 25 octobre 2009 à 17h00 sur France 3, Serge Lama est l'invité de Daniela Lumbroso dans son émission Chabada au coté de Maurane et Corneille

 

CHABADA-copie-1.jpg

 

 Au cours de cette émission chaque artiste rend hommage à un de ses pairs.Serge Lama avait choisi de rendre hommage à Gilbert Becaud

Il  avait également interprété une de ses dernières chansons, 'Alors que l'on s'est tant aimé'.

 

 

22.10.2009

22 octobre 2009 : journal de 13h00

 

TF1-13h.jpgLe 22 octobre 2009, Serge Lama est invité au journal de 13h00 de TF1

 

 

 

 


tf1.gif

15.10.2009

15 octobre 2009 : Le Républicain Lorrain

lorrain.png

 

Article publié le 15 octobre 2009 dans le Républicain Lorrain.

1659627128.jpg

LIRE

 

Le 22 octobre 2009, le Républicain Lorrain réalise une courte interview audio de Serge Lama lors de sa tournée entre Yutz et Ludres.

 

EXTRAIT AUDIO

podcast

  

05.10.2009

5 octobre 2009 : Plus de vie !

france3.gif 

Le 5 octobre 2009, Serge Lama est l'invité de Michel Drucker et de Bernadette Chirac sur France 3 à 20h35 dans le cadre de la campagne nationale de la fondation Hôpitaux de France.

 

 

05_10_2009.JPG
 

 

26.09.2009

26 Septembre 2009: Concert à Biguglia(Corse)

Serge Lama était en concert en Corse le 26 Septembre 2011

Presse-papiers-1.jpg

 

L'informateur corse journal du 14 Septembre 2009

 

numérisation0018.jpg

LIRE

numérisation0019.jpg

LIRE

17.09.2009

17 septembre 2009 : Serge Lama à TULLE

Le 17 septembre 2009, Serge Lama chante à TULLE.

Le Populaire.fr annonce le concert

 

Une grande gueule pleine de finesse.

Nostalgique ou gouailleur. Grave ou sentimental. Des désirs de la chair à l'irrémédiable solitude de l'âme, Serge Lama est un personnage plus contrasté qu'il n'y parait.

« J'ai la mémoire que flanche »?

Quand on lui demande s'il se rappelle de ses précédents passages à Tulle ou en Corrèze, Serge Lama entonne la célèbre chanson de Jeanne Moreau. Et puis il déclame du Lama pur jus : « J'ai des souvenirs flous, avec les beuveries et les fêtes. tellement qu'on ne sait plus où on les a faites : à Bayonne, Tulle ou Angoulême. Vous savez, à une époque j'avais 250 dates par an, et cela a duré pendant 15 ans ». Les anciens Tullistes se souviennent pourtant d'un jeune chanteur à succès qui s'était produit lors d'une foire-exposition, à l'Auzelou, voici une grosse trentaine d'années, avec Les ballons rouges, Je suis malade, D'aventures en aventures.


Et des aventures, il en a connu bien d'autres, ce bourlingueur de la scène, hâbleur et libertin. Des sommets de la gloire, avec son Napoléon couronné d'une Victoire de la musique, jusqu'aux affres d'une solitude couchée dans un livre d'introspection. « Une solitude qui a enfanté le sexe, et le sexe qui fut le vivier du sentiment », écrit-il. L'aboutissement de 52 ans d'écritures en chanson, où sous les L d'une Liberté enfin trouvée, il déroule avec les S de Sentiment Sexe et Solitude, sinuosités d'une vie en serpentin.
Un serpent dont Serge Lama reprend l'image quand on lui demande s'il a, à 66 ans, réglé tous les comptes avec l'adolescent qui est en lui ; quand on l'interroge sur le sens profond de L'âge d'horizon, son dernier album. Premier bilan ? Nouvelles perspectives ?
« Je pense que l'on reste éternellement le même, avec des évolutions », confie-t-il, « tous les 10 ans, on tombe une peau, comme les serpents. On a plusieurs adolescences : celle de l'enfance, celle de la quarantaine, celle qui prépare à partir vers l'inconnu. Moi, je suis toujours un adolescent, mais je me refuse à faire du jeunisme".