Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.02.2012

27 Février 2014: Le Dauphiné


Serge Lama en concert le 27 Février 2014 au Phare de Chambéry

Presse-papiers-1.jpg

 

Chambéry : Serge Lama n’était pas venu depuis 34 ans !

 

chambery.jpg

Annoncé pourtant souffrant, Serge Lama mouille la chemise comme jamais pour les 4000 Chambériens et Savoyards réunis sous un chapiteau installé sur l’ancien parking Jorcin, à côté du Lycée horticole du Bocage. 34 ans plus tard, il est probable que nombre de ses fans d’alors seront encore au rendez-vous, ce soir, au Phare, pour écouter leur idole.


Qui a dit que Chambéry sonne le vide au mois d’août ? Pas, en tout cas, ce mercredi 20 août 1980. 34 ans déjà. Serge Lama, au faîte de sa gloire, fait le show devant 4000 personnes sous un chapiteau dressé sur le parking “sauvage” de Jorcin. L’équivalent du Phare rempli à ras bord : 3100 chaises à 60 et 80 francs, 900 places en gradin à 40 francs !

François Vuillermet, président du Soc football à l’époque, a gagné son pari. Il a pris un risque financier (80 000 francs de l’époque, plus 7% de TVA !), et mis tout le monde sur le pont : joueurs, bénévoles... Tout le club mouille le maillot en plein été.

Serge Lama, lui, est annoncé grippé depuis quelques jours. François Vuillermet se souvient avoir tremblé jusqu’aux dernières heures. « Dans le contrat, il était spécifié que s’il ne venait pas, Michèle Torr le remplacerait au pied levé. Mais je n’en voulais pas de Michèle Torr, c’était pas pareil ! » Et pas son choix. Un an de démarches pour décrocher ce gala, alors que le producteur de spectacles Jean Renzulli lui propose Pierre Perret, un duo “dans le vent” avec Alain Souchon et Laurent Voulzy, ou le “supershow” de Dalida. Sa passion pour le chanteur a-t-elle fait la différence ? « C’est surtout que Lama, c’était pas rien, il avait la grosse cote et tout en voulant rendre les gens heureux, je voulais qu’on mette du beurre dans les épinards du club ! »

Jean-Louis Maisin, le dernier disquaire de Chambéry, est au concert ce soir-là. Il verra Lama enchaîner ses succès, des autographes et des photos, avec bienveillance pour son public jusqu’à 1 heure du matin !…
Richard Cocciante avant lui

« En première partie, on a aussi découvert un chanteur qui a fait son bout de chemin : Richard Cocciante ! » La première tournée française pour l'interprète du “Coup de soleil” ou de “Marguerite”. Dans son esprit de fan, Jean-Louis Maisin n’a plus souvenir de Lama à Chambéry. Rien que dans les années 2000, le grand Serge est passé trois fois à Aix-les-Bains (en 2002, 2005 et, la dernière, le 4 mars 2009). Il a aussi fait un tour de chant avec “Accordeonissi-mots” à Albertville en 2004. À Chambéry, c’est une absence de 34 ans que l’artiste va combler ce soir. Cela ne l’empêchera pas d’y chanter “Chez moi”..

 

07.02.2012

7 Février 2014: Zénith de Pau

Le 7 Février 2014 Serge chantait au Zénith de Pau. Isabelle nous a rapporté ces quelques photos et une petite vidéo.

 

zenith pau.jpg

7 jan 14 zenith pau.jpg

img046-43d198c.jpg

24.01.2012

24 Janvier 2014: Match

Presse-papiers-1.jpg

 
 
 
 
 
 
Émotion au Châtelet
 

Hier soir à Paris... Serge Lama

 

Hier-soir-a-Paris-Serge-Lama_article_landscape_pm_v8.jpg

Durant 2h15, le chanteur s'est livré à un tour de chant d'anthologie.

 

Depuis près d’un an, c’est son anniversaire. Démarrée en février 2013 à l’Olympia, la tournée actuelle de Serge Lama entend célébrer cinquante ans de chansons, de la plus belle manière possible, en écumant donc toutes les salles de France et de Navarre. Trois mois après s’être produit au Grand Rex, Lama chantait jeudi soir pour la première fois au théâtre du Châtelet. Un lieu mythique que l’artiste fréquentait dans son enfance avec son père, chanteur d’opérette. D’emblée, Serge, entièrement vêtu de noir, ne cache pas son émotion. La voix est là, imposante, rugissante, le pas cabossé comme toujours et la gestuelle parfaite. «La Fronde» ouvre les débats en fanfare, rapidement enchaîné avec le classique «Les ballons rouges» ovationné par la salle. Le trio initial accordéon-guitare-batterie est rapidement rejoint par un quatuor à cordes puis par une pianiste. Les femmes sont en supériorité numérique, pour le plus grand bonheur du chanteur ravi d’être à la tête d’un tel ensemble.

Lama incarne ses chansons avec la grâce d'un acteur

A l’accordéon et à la direction musicale, Sergio Tomassi a réorchestré bon nombre de classiques pour les rendre plus contemporains. «Femme femme femme» est interprétée de manière plus douce qu’à l’accoutumée, tandis que «Les Glycines» prend des allures rock méritées. Après un bref interlude rendant hommage à Barbara, Lama revient en costume et chemise blanche, vestiges d’années 1970 triomphantes. Tour à tour, amoureux transi ou amoureux détruit, Lama incarne ses chansons avec la grâce d’un acteur et fait son possible pour mettre ses textes en avant. Au fur et à mesure du tour de chant, difficile de ne pas entendre cette lucidité sur les rapports hommes-femmes, ce misérabilisme masculin toujours teinté d’humour. Serge prend d’ailleurs le temps en fin de parcours de raconter son bonheur quand il s’agit d’évoquer «ses mots» et fera par la même occasion ovationner Alice Dona et Yves Gilbert, ses deux compositeurs fétiches, présents dans la salle.

Au bout de 2h15 en scène, Lama revient pour un «Je suis malade» d’anthologie. Démarré avec un simple accordéon, Lama pose son micro à terre pour terminer a cappella devant un public debout, suspendu à ses lèvres. Il restera longtemps à regarder cette salle, les yeux plein d’étoiles. Pour lui, comme pour nous, hier soir à Paris, c’était une grande soirée.

Setlist du 23 janvier 2014, Paris, Théâtre du Châtelet

1. La Fronde
2. Les ballons rouges
3. Memorandum pour un pucelage
4. La vie lilas
5. Femme femme femme
6. La fille dans l’église 
7. Des éclairs et des revolvers
8. Mon ami mon maître
9. Moyennant quoi 
10. L’enfant d’un autre 
11. Les glycines 
12. Seul tout seul 
13. La chanteuse à vingt ans
14. Le chanteur
15. Le 15 juillet à 5 heures
16. Le temps de la rengaine 
17. Maman Chauvier 
18. Je t’aime 
19. Les petites fées
20. Chez moi 
21. J’arrive à l’heure 
22. D’aventures en aventures 
23. Les p’tites femmes de Pigalle
24. La salle de bain
25. Souvenirs.. attention… danger
26. L’Algérie 
27. Je t’aime à la folie
28. Une île
29. Marie la polonaise

Rappel
30. Je suis malade

23.01.2012

23 Janvier 2014: Le châtelet

Encore un rêve d'enfant que Serge Lama aura réussi à réaliser, se produire sur la scène du Châtelet, c'était le 23 janvier 2014.

numérisation0014.jpg

 

800px-DSC_6996-theatre-du-chatele.jpg

009 [640x480].JPG

016 [640x480].JPG

017 [640x480].JPG

1618537_10152157590902487_1423199736_n.jpg

numérisation0024.jpg

 

 

18.01.2012

18 Janvier 2014: Var matin

Serge Lama à la une de Var matin après le concert du 17 Janvier 2014, au Zénith de Toulon

 

Presse-papiers-1.jpg

Presse-papiers-3.jpg

LIRE

07.01.2012

7 Janvier 2014: Concert au grand Théatre de Bordeaux

Le mardi 7 Janvier 2014 Serge Lama fêtait ses 50 ans de carrière au grand théâtre de Bordeaux, là où aurait du se  produire son père Georges Chauvier, puisqu'il était premier prix du conservatoire d'opérette classique. Un moment émouvant pour le chanteur bordelais.

800px-Bordeaux_-_Grand_Théâtre_4.jpg

 

Photo D.R.

1422316_3820502_800x400.jpg

photo journal sud ouest

 

Journal Sud Ouest 7 Janvier 2014

 

Soir de jubilé au Grand-Théâtre



Extrêmement rares sont les chanteurs hors du domaine lyrique à avoir eu l'honneur de fouler la prestigieuse scène du Grand-Théâtre girondin, siège de l'Opéra national de Bordeaux. Ce privilège échoit aujourd'hui à Serge Lama, pour un récital exceptionnel dans sa ville natale. Ce concert s'inscrit dans le cadre de la tournée anniversaire qui célèbre ses cinquante ans de chansons. « Je suis né pour la seconde fois quand je suis monté professionnellement sur scène pour la première fois, le 11 février 1964 », écrit-il sur son blog. C'était le jour de ses 21 ans, sur l'estrade du cabaret parisien L'Écluse, dont Barbara était la vedette.


Deux semaines avant le théâtre du Châtelet à Paris, l'escale bordelaise des « Cinquante ans d'encre et de projecteurs » de Serge Lama affiche complet depuis plusieurs semaines. Après Biarritz le 15 décembre dernier, cette tournée reviendra dans la région le mois prochain.

02.01.2012

2014: Fin de la tournée anniversaire

La tournée anniversaire débutée en Janvier 2013 prendra fin en mars 2014.

Voici les dernières dates

 

047.JPG

   
        - 7 Janvier   Bordeaux Le grand théatre
           - 17 Janvier Toulon Zenith

          - 18 Janvier Nice Palais Nikaia
        - 23 Janvier ¨Paris le Chatelet
        - 29 Janvier Deols Chateauroux Mach36
        - 30 Janvier Limoges Zenith
        - 31 Janvier Aurillac Le prisme

         - 6 Février Albi Zenith
         - 7 Février Pau Zenith
         - 8 Février Boulazac Le Palio
         - 15 Février Colfontaine Espace Magnum
           - 16 Février Bruxelles
Cirque Royal
         - 20 Février Saint Marcel Centre culturel
         - 27 Février Chambery Le Phare

         - 14 Mars Petite Foret- Valenciennes Les arènes
         - 15 Mars Margny les Compiègne  Le tigre

           - 20 Mars Martigues La halle
         - 21 Mars Montpellier Zenith
         - 22  Mars Carcassonne Le Dôme
         - 27 Mars Ludres espaces chaudeau de Ludres
         - 28 Mars Besançon Micropolis
         - 29 Mars Auxerre  Auxerrexpo

25.12.2011

25 Décembre 2013: Diffusion télé du concert

 

numérisation0014.jpg

 

Le concert anniversaire filmé au grand Rex a été diffusé sur France 3 le 25 Décembre à 23h 10

 

numérisation0012.jpg

Télé star du 21 Décembre 2013

 


SERGE LAMA au Grand Rex a Paris.Octobre 2013.... par charrieremichel

 


SERGE LAMA au Grand Rex a Paris.Octobre 2013.... par charrieremichel

 

 

 

 

 

21.12.2011

21 Décembre 2013:Le progrès de Saint Etienne

Paru dans le Progrès après le concert donné le 20 Décembre 2013 au Zénith de Saint Etienne

 

Serge Lama, le poète chantant, a régalé son public de son talent au Zénith

photo-charly-jurine.jpg

A 11 ans et demi, Serge Chauvier écrivait « La balade du poète », un texte que lui avait inspiré un regard, celui d’un sans-abri, « pauvre poète qui fait la quête aux portes ». Aujourd’hui, cette chanson est devenue le titre du double album qu’il a sorti en 2012. Et ce n’est plus le gosse Chauvier qui était hier sur le plateau du Zénith, mais un auteur et interprète sidérant. Lama. 70 ans d’âge, 50 ans de scène, « d’encre et de projecteurs ». Ce concert, d’abord, c’était la vie. La sienne, comme il la respire en chantant, un condensé d’émotions parfois chaotiques et souvent noires. Mais une vie qui va, n’hésitant pas à brusquer le souvenir en le réorchestrant. Culottés, d’ailleurs, ces nouveaux arrangements dus à Sergio Tomassi, accordéoniste et l’un des huit musiciens qui occupaient la scène. Car ils étaient huit, dont un quatuor de cordes, devant un savant drapé de tissus, noués pour le souvenir. Le temps filait à rebours, des images aussi, projetées dans un grand cadre doré. Celles de la famille, des amis (Marcel Gobineau), de Barbara… Serge Lama est un fidèle. Mais sa voix de stentor sait aussi murmurer. Ses grands tubes d’hier (Femmes, femmes, femmes, les Ballons rouges ou les Glycines) et ses mélodies plus récentes, il les a souvent débutés comme des confidences, accompagné par des arpèges de guitares. Il avait envie de dire, parlait presque en catimini, avant le débridage des tempos. Un concert hors d’âge, par un artiste auréolé dernièrement du prix spécial de la Sacem. Mérité.

Gillette Duroure

 

21 Décembre 2013:Concert à Lyon

Samedi 21 Décembre 2013, Serge Lama était en concert à Lyon salle 3000, l’amphithéâtre

photo.JPG

 

217.JPG

 

numérisation0059.jpg

 

numérisation0068.jpg

Le progrès 28 Décembre 2013

 

10.12.2011

10 Décembre 2013: Tout le monde chante contre le cancer

Le 10 Décembre Serge Lama participait à cette soirée organisée au cirque d'hiver afin de soutenir les enfants malades et leurs familles

 

bandeau-web-TLMC-100-Noëls-958x340px-759979_958x340.jpg

 

   Yannick Noah, Grégoire, Serge Lama et plus de 30 autres artistes chanteront sur la scène du Cirque d’Hiver le mardi 10 décembre 2013... pour fêter l’opération “100 Noëls dans 100 Hôpitaux” !

 

img_lecirquedhiver.png

 

 

Etaient présent:

Ainsi, Yannick Noah, Serge Lama, Nicolas Peyrac, BB Brunes, Grégoire, Sofia Essaïdi, Frédéric Lopez, Bruno Guillon, Brice Conrad, Elisa Tovati, Mickael Miro, Leslie, Pauline, Keen V, Sophie Tith, Amaury Vassili, Keen V, Florent Mothe, Sandrine Quétier, Karima Charni, Laury Thilleman, Fauve Hautot, Ariane Brodier, Christophe Beaugrand, Vigon Bamy Jay, les danseurs de Danse avec les Stars, les comédiens de Scènes de ménages, de Plus Belle la vie, de Nos chers voisins, pousseront la chansonnette pour plus de 300 enfants malades et leurs familles. L'occasion pour eux, d'oublier, l'espace d'une soirée, la maladie.

 

1524830_10152467543529815_1355744175_n.jpg

 

 

 

2013-12-10-20.52.jpg

 

 

Pour aller sur le site de l'association c'est ICI

 

04.12.2011

4 décembre 2013: la nouvelle république

Publié dans la nouvelle république après le concert à Niort du 30 Novembre 2013

 

Presse-papiers-5.jpg

 

Deux-Sèvres - Niort - Vous le dites

Serge Lama à Niort : " Un grand moment d'émotion "



Serge Lama était en concert à L'Acclameur, samedi dernier, à Niort. Sa prestation a de toute évidence enchanté ces deux lecteurs. « Grandiose ! nous écrit Caroline. Un grand moment d'émotion. M. Serge Lama a choisi de nous montrer presque exclusivement son côté poète et sombre, sans ses phénoménaux éclats de rire. Ses anciennes chansons ont été réorchestrées par son accordéoniste de génie, qui était présent à ses côtés. Ce fut une heureuse découverte. M. Serge Lama a touché du doigt la perfection. Il est à l'apogée de son talent, même s'il fête ses 50 ans de carrière… un grand ! Pour ceux qui ne l'apprécient pas, écoutez une chanson, une seule : " Des éclairs et des revolvers " et dites-moi que cela ne vous fait pas frissonner… Je crois que le public a été conquis, vu les mots glanés ça et là à la fin du concert. On a vraiment de la chance d'avoir L'Acclameur, car on peut enfin applaudir les artistes que l'on aime dans de bonnes conditions. Oui, ce concert de Serge Lama a été un moment comme on en vit peu. » « Un Serge Lama dont la voix reste intacte, commente de son côté Daniel. A la limite, il aurait pu chanter sans micro ! J'exagère un peu, mais non, formidable chanteur dans un jeu de lumières superbe et une salle qui l'était tout autant ! »

08.11.2011

8 Novembre 2013: Le silo à Marseille

Pour la seconde fois de l'année Serge lama se produit dans cette nouvelle salle construite dans un ancien silo à grains sur le port de Marseille

 

110901fsh1099-3b5aa4f.jpg

110901fsh1014-3b5aa86.jpg

Paru sur le site du Silo

Presse-papiers-2.jpg

 

Après une date à guichet fermé le 25 Janvier 2013, Serge Lama revient au Silo le Vendredi 8 Novembre.

 

Incontournable Serge Lama:


Le 11 février 1964, le jour de son 21e anniversaire, Serge Lama ouvrait le spectacle de Barbara au cabaret parisien l’Écluse, livrant ainsi au public venu applaudir la chanteuse son tout premier tour de chant. Quelques temps plus tard, il enregistre son premier 45 tours et débute une carrière musicale qui le propulse très vite parmi les grands noms de la chanson française, aux côtés de Charles Aznavour et de Gilbert Bécaud. C’est pour célébrer ces moments inoubliables, ainsi que ses 70 bougies, que le chanteur a décidé de partir en tournée dans toute la France pour renouer avec le public qui le suit depuis ces cinquante dernières années. Pour sa tournée « 50 ans de carrière », Serge Lama interprétera sur scène ses plus beaux titres, de « Femme Femme Femme » à « D’aventures en aventures », sans oublier « Les P’tites femmes de Pigalle ». Cette tournée évènement est accompagnée, à l’occasion de son double anniversaire, de « La balade du poète », album best-off réunissant 39 titres du chanteur, dont 4 inédits. Car Serge Lama n’est pas qu’un monstre de scène, il est aussi un formidable auteur-compositeur, qui a offert à la chanson française l’une des plus belles chansons d’amour qui soit, « Je suis malade ». Interprète tout autant que poète, Serge Lama est aussi un chanteur révolutionnaire. Après avoir, en février dernier, refusé une Victoire d’honneur aux Victoires de la musique, Serge Lama a prouvé que seule la passion l’animait. « Quand je suis en scène, j'ai besoin d'aller au bout de chaque chanson comme si je jouais ma vie, par sacerdoce et conviction », a-t-il dit. Une bonté d’âme que son public saura goûter sur scène avant de lui souhaiter un excellent anniversaire.

20.10.2011

20 Octobre 2013: Le bien public

Le 18 Octobre 2013 Serge Lama chantait sur la scène du Zénith de Dijon

 

1309768207_zenith_dijon-418975c.jpg

BXFjBqRCYAAgcXd.jpg large.jpg

 

Le 20 Octobre , le bien public nous offrait ce petit compte rendu

 

 

1055054347.7.jpg

 

 


 C’était monsieur Lama

 


Près de 2 000 personnes ont assisté au spectacle de Serge Lama, vendredi, au Zénith. Un spectacle parfaitement rôdé d’un grand monsieur de la chanson française.

Les dernières notes de L’Algérie viennent de se perdre dans les travées du Zénith. Serge Lama, les bras ouverts, reste de longues secondes ainsi face à son public. Un public debout pour une standing ovation largement méritée car le tour de chant de ce monstre sacré de la chanson française a tenu toutes ses promesses. Impeccable dans un costume noir d’abord, puis blanc, Serge Lama a ravi son auditoire. Il a fait défiler au gré de deux heures de spectacle tous ses plus grands succès. Des ballons rouges en ouverture à Je suis malade en clôture, seul sur scène avec son accordéoniste fétiche, Sergio Tomassi, il a déroulé toute sa vie d’artiste devant un public conquis, l’interpellant souvent avec pas mal d’humour.
Il n’en fallait pas plus pour contenter des fans qui ne manquaient pas une occasion de l’accompagner de la voix ou en tapant des mains.
Les petites femmes de Pigalle , D’aventures en aventures , Chez moi , Femmes, femmes, femmes… sans oublier de magnifiques hommages à ses parents et Barbara, il faut bien plus que ses dix doigts pour répertorier tous ses standards. Il en chantera une trentaine en tout et pour tout, soutenu impeccablement par le fidèle Sergio Tomassi, un guitariste acoustique, un batteur, un quatuor à cordes et une pianiste.
Et sa voix ? Elle n’a quasiment pas pris une ride en cinquante ans de carrière. D’ailleurs, il terminera son spectacle a cappella et sans micro, s’il vous plaît. « Une chanson, ce sont quelques notes amoureuses sur des mots », glissait l’autre soir Serge Lama. Des notes amoureuses, il en a distribué toute la soirée et le public le lui a bien rendu