Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.02.2013

27 Février 2015: La montagne

Serge Lama était en concert le 26 Février 2015 à Clermont Ferrand , maison de la culture

Devant une Maison de la Culture conquise, Serge Lama a déroulé ses innombrables succès

1969415.jpeg

Serge Lama, plus de cinquante ans de carrière et toujours le même plaisir de la scène. - photo : rémi dugne

 

Le chanteur troque sa veste noire contre une autre rouge, et revient sous le soleil ambulant des projecteurs. Il surgi de derrières les glycines. Sur sa route il a croisé cette pauvre Martha, aussi son ami et son maître, puis cette femme, encore, juste avant qu'elle entre dans l'église et lâche sa cigarette. Serge Lama, le même depuis… cinquante ans. On est venu voir le chanteur hier soir , comme le dit la chanson. À beaucoup. À plein. Toute une maison de la Culture. Plus poivre et sel que jeune première, en tout cas tout à son plaisir d'offrir une standing ovation à l'une des voix de la chanson française. Encore que malheureusement, hier, cette dernière avait du mal à monter aussi haut qu'à son habitude. Serge Lama confessera d'ailleurs avoir souffert et souffrir des variations climatiques. Bref.

Dans les cordes

Venir voir le chanteur c'est attendre quelque chose de très précis : que s'égrène le chapelet entre Une Ile ; Femme, femme, femme ; Les ballons rouges ; La rengaine ; L'Algérie ; Je t'aime à la folie, etc. Chose faite. Le tout réorchestré à force de cordes omniprésentes (trois violons, un violoncelle, une guitare) et de percus mariées à l'accordéon magnifique de Sergio Tomassi

 

Accordéon qui s'est effacé pour une boucle a cappella (micro posé s'il vous plaît) sur Je suis malade en guise d'au-revoir.

Julien Dodon

Les commentaires sont fermés.