Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.01.2009

3 janvier 2007 : Sortie de Sentiment Sexe Solitude

Sortie le mercredi 3 janvier 2007 aux éditions Anne Carrière du recueil de poèmes  appelé Sentiment Sexe Solitude , signé Serge Lama.

 

serge lama

Voici la présentation signée Serge Lama :

Sentiment, sexe, solitude sont intimement associés… À l’origine, il y eut probablement le sexe, qui, mû par la préférence d’un être pour un autre, a inventé ce que l’on nomme communément le sentiment. Lorsqu’il y a divorce entre ces deux amis ennemis, le mot solitude apparaît, soit comme une délivrance, soit comme une punition. D’ailleurs, peut-être la solitude était-elle avant le sexe… Peut-être est-elle le sobriquet de Dieu… Dieu s’ennuyait, il a inventé le monde, ce qui fait de lui le premier grand Solitaire.

C’est en Majesté que je vous propose quelques vers autour de ces trois grands S qui font et défont nos destinées depuis le grand S du serpent de la Bible :

Sa Majesté le Sentiment
Sa Majesté le Sexe
Sa Majesté la Solitude

On aboutit curieusement à l’acronyme SMS, qui est le SOS des temps modernes — un moyen de communication qui m’a d’ailleurs beaucoup servi pour composer ce recueil, tant mes copines étaient friandes de mes textos versifiés et incitatifs. Certains d’entre eux ont contribué à réveiller la virilité défaillante de leurs compagnons… Ah ! que c’est bon de ne pas se sentir inutile !

Quand vous les aurez lus, comme on disait à l’école, « passe à ton voisin ».
J’aurais tendance à dire : « à ta voisine ».

Serge Lama

 

 

serge lama

photo corbis

 

 

01.01.2009

Janvier 2007: Album Laurence Jalbert

Sur l'album de cette chanteuse Québécoise Laurence Jalbert un titre 'Comme tu me l'as demandé 'est signé Serge Lama.

Musique Laurence Jalabert-Guy Rajotte

51keNPSQhZL._SS500_.jpg

J'ai oté de mes doigts les bagues
Comme tu me l'as demandé
Enlevé l'écume à mes vagues
Comme tu me l'as demandé

J'ai jeté les fards et les crèmes
Les frusques dont je m'attifais
J'avais pris les doigts pour diadème
De tes mains qui me décoiffaient

Je me suis faite toute petite
Comme tu me l'as demandé
Tes regards furent mes pépites
Tes baisers furent mes colliers

J'ai oté de mes yeux les masques
Comme tu me l'as demandé
Pleuré mes larmes dans les vasques
Où tes statues me regardaient

On a fait l'amour devant l'âtre
Comme tu me l'as demandé
Devant des miroirs de théâtre
On jouait le plaisir aux dés

J'ai vidé toutes mes armoires
Comme tu me l'as demandé
J'ai éteint toute ma mémoire
Je ne suis plus que ton reflet

J'ai tatoué tous tes visages
à mes endroits les plus secrets
Pour que t'y boives ton image
Comme tu me l'as demandé

J'ai bouché toutes les fenêtres
Pour le soleil je l'ai chassé
Pour que toi seul tu me pénètres
Comme tu me l'as demandé

J'ai fait tout ce que tu voulais
Et plus encore
Pourquoi donc t'es-tu envolé
De tout mon corps


Tu as déraciné mes nerfs
Tu as effiloché ma chair
Je suis pire nue qu'un caillou
Rends-moi tout

J'ai tatoué tous tes visages
à mes endroits les plus secrets
Pour que t'y boive ton image
Comme tu me l'as demandé


J'ai bouché toutes les fenêtres
Pour le soleil je l'ai chassé
Pour que toi seul tu me pénètres
Comme tu me l'as demandé

Maintenant rends-moi tout
Maintenant rends-moi tout