Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.03.2011

30 Mars 2013 : La montagne

Compte rendu du concert de Clermont Ferrand le 29 mars 2013


Serge Lama a célébré hier soir ses cinquante ans de carrière devant 2.500 spectateurs


1064671.jpeg

Serge Lama a assuré un spectacle digne de ce nom pendant près de 2?h?30 sur la scène du Zénith.? - photo pierre couble

 

2 h 30 de show mêlant mélancolie et ambiance de cabaret parisien des années 60 sont venues dignement célébrer les cinquante ans de carrière de Serge Lama devant les yeux ébahis de quelque 2.500 spectateurs.

Comme on pouvait s'y attendre, le public avait répondu présent, hier soir au Zénith d'Auvergne. Et comme on pouvait s'y attendre, Serge Lama, 50 ans de carrière au compteur, a assuré le show.

Alliant avec finesse, malice et dramaturgie l'ensemble de son répertoire, l'artiste a donné le change à son public conquis qui le suit depuis ses premières heures. Avec toujours comme maîtres mots l'amour et les femmes. Ces dernières dans le public n'ont d'ailleurs pas caché leur émotion lorsque Serge Lama a entonné avec sa voix inimitable ses plus grands classiques accompagnés par ses huit musiciens et des jeux de lumière ébouriffants. Dignes d'un certain théâtre Bobino des années 60 qui avait vu voir naître musicalement Lama.

 

Les Ballons Rouges ont ainsi ouvert le bal avant de donner le change aux P'tites Femmes De Pigalle ensuite devenues, au cours D'aventures en aventures, des Femme, femme, femme.

Le public a failli en être malade

Le tout avec un immense cadre photo retraçant l'enfance du chanteur, montrant les personnalités importantes au cours de sa carrière : Barbara, Maurice Chevalier, Jacques Brel…

Le public a enfin bien failli tomber malade à force de ne pas entendre l'un des titres phares de son idole… Mais au bout de deux rappels, Serge Lama a fini par entonner Je suis malade et a ainsi clôturé son show de près de 2 h 30. Chapeau l'artiste.

Benjamin Pommier


Les commentaires sont fermés.