Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.03.2015

28 Mars 2017:Mot de Serge

Mes amis,

Je me suis tu longtemps, vous pouvez comprendre pourquoi. Ce fut, psychologiquement, une fin d’année 2016 terrible, avec le départ prématuré de mon épouse Michèle, que rien ne laissait supposer. Grâce à vous et à mon métier, que j'exerce autant pour moi que pour vous, je commence à sortir mon cœur de l'eau glacée qui l’étreignait.

Alors il y a eu bien sûr ce disque magique « Où sont passés nos rêves », que j'ai défendu de mon mieux en dépit de mon état psychologique fragile. Ce disque va ressortir à la rentrée 2017 avec une nouvelle pochette et un nouveau titre : JE DEBUTE. Eh oui, c'est l'état dans lequel se sent l'homme de 74 ans que je suis, celui d'un débutant, mais c'est une vérité de toujours, à chaque rentrée nouvelle sur scène, depuis 53 ans, je suis dans la peau d'un débutant. Et les années, contrairement à l'idée reçue, affûtent le trac, la peur, le doute.
Il y aura donc 4 à 5 chansons inédites dans cette ressortie d'album et des bonus où je chanterai pour vous quelques extraits, yeux dans vos yeux, cœur dans vos cœurs.

C'est grâce à vous que j'ai tenu dans ces moments difficiles, et c'est vous que je veux remercier sur scène à partir d'octobre, à Pleyel entre autres.
Vous êtes mon miroir préféré, le seul où je ne déteste pas mon image. Votre fidélité m'est précieuse, votre amitié que je ressens, aussi.

A bientôt donc et courage à vous dans ce monde devenu instable et dangereux. Votez sans passion, avec justesse, pour la justice qui devrait être la garante de la démocratie. Ne vous laissez pas aveugler par les promesses vaines. Il faut simplement exiger « le possible », en attendant de retrouver nos rêves.

Je vous embrasse

Serge

17554163_10155159179928007_4930245615604370808_n.jpg

Écrire un commentaire