Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.12.2009

1 Décembre 2004: Concert au Luxembourg

Lors de la tournée accordéonissimo, Serge et Sergio ont fait escale au luxembourg pour un concert donné le 1 Décembre 2004 au conservatoire de la ville de Luxembourg

Voici un article paru en Allemand dans le journal Luxemburger wort


article serge lama 001.jpg

LIRE

 

Merci à Nicole du Luxembourg pour l'article et merci à Pascal de Lille pour la traduction

 

« Accordéonissi-Mots » à guichets fermés au conservatoire de musique

Un spectacle de superlatifs vocaux et musicaux
Serge Lama a offert une soirée de chanson de toute première classe

Le chanteur français Serge Lama était l'invité du conservatoire de musique de la capitale ce mercredi soir, avec son spectacle Accordéonissi-Mots, donné à guichets fermés.
L'artiste a réussi instantanément à enchanter son public. C'est avec une multitude de titres de son dernier album « Plurielles » mais aussi avec des chansons plus anciennes que Serge Lama a interprété quantité de ses grands succès, tiré d'un répertoire varié.
« D'aventure en aventure », « L'Algérie », « La chanteuse a vingt ans », « Les p'tites femmes de Pigalle » ou « Je suis malade » n'ont été à ce sujet que quelques-unes des particularités de cette soirée extraordinaire.
Son public se composait de membres des tranches d'âge les plus diverses. Le chanteur, au début du concert, s'est doucement rapproché de ses auditeurs. Au bout d'une demi-heure de scène, il avait tellement chauffé l'ambiance que les premiers tonnerres d'applaudissements ont résonné frénétiquement. Et il est parvenu magistralement, au fil de la soirée, à porter cette ambiance à ébullition.
Serge Lama a chanté son enfance, la mer et le vent, l'amour, l'amitié et la joie. Chacune de ses chansons avait ses propres expressions, et dans chaque chanson le chanteur a laissé entrevoir le fil de sa pensée ainsi que ses sentiments. Tout en parvenant tantôt à entonner un titre doucement et avec la retenue nécessaire, ou tantôt à s'appuyer de façon vraiment impressionnante sur le timbre puissant de sa voix.
A la fin, Serge Lama a fait la démonstration qu'il peut, dans cet auditorium du conservatoire de musique, se passer de toute sonorisation et pourtant toucher ses auditeurs avec le fil de ses idées.
Ses chansons passent parfois d'une interprétation enlevée et agressive à une sentimentalité émouvante, sans transition musicale particulière. Serge Lama a eu recours pour cela à la fois à des passages parlés et au chant. Durant ce concert, il a constamment sollicité l'assistance dans ses représentations, en l'invitant à chanter, seule ou avec lui, des refrains ou des passages intéressants. Dans ce contexte, l'un des plus grands moments a été la chanson « Je t'aime à la folie ». Le chanteur, au cours du concert, a enchaîné ses chansons par des anecdotes ou des remarques spontanées.
Au terme de deux heures de scène, Serge Lama a pris congé de son auditoire luxembourgeois.
Serge Lama est son nom de scène. C'est sous le nom de Serge Chauvier que l'artiste est né, en 1943. Sa carrière a commencé en 1964
Serge Lama était accompagné par Sergio Tomassi, accordéoniste internationalement connu. En virtuose de son art, ce dernier a su exploiter la diversité musicale de son instrument chargé de technologie. Pleinement partie prenante du spectacle, il a étayé musicalement aussi bien les chansons que les explications intermédiaires. Les autres membres de l'équipe de Serge Lama sont parvenus également, que ce soit en matière d'éclairage ou de sonorisation, à souligner les particularités de cette soirée par leurs effets spéciaux et leur empathie.
Avant le concert ont été vendues des photos dédicacées de l'artiste au profit de « La roue tourne ».
Serge Lama souhaite ainsi apporter son soutien aux victimes d'accidents de la route, lui qui dans ses jeunes années a failli perdre la vie dans un accident de la route.
Le concert était organisé par l'Agence en communication Brain & More, agissant localement pour « Intermédiaires des artistes ».

Les commentaires sont fermés.