Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21.09.2011

21 Septembre 2013: Le grand show

 

1234397_10151869615588007_1327198032_n.jpg


Émission sur France 2 en direct , présentée par Michel Drucker et consacrée à Laurent Gerra.

Serge Lama faisait parti des invités.

 

b4cd45b9dcdf28778c9b938159445747_L.jpg

Laurent Gerra a choisi France 2 pour faire sa rentrée. Alors qu’il triomphe sur scène, il revient sur la chaîne qui l’a vu débuter, plus déterminé que jamais à faire trembler le monde de la politique et du show-business, accompagné d’un orchestre symphonique de 80 musiciens.
Entouré de nombreux artistes qu’il a choisis dont Patrick Bruel, Nolwenn Leroy, Christophe, Serge Lama, Sylvie Vartan, Louis Bertignac et bien d’autres encore…, Laurent Gerra épinglera François Hollande et Nicolas Sarkozy, ainsi que ses « victimes » préférées telles que Renaud, Céline Dion, Julien Clerc, Johnny Hallyday, Yves Montand, Francis Cabrel, Enrico Macias, Charles Aznavour, Jack Lang, Gilbert Bécaud, Michel Sardou, Jeanne Moreau, Étienne Daho, etc. Il reviendra également en imitations sur les temps forts de la saison passée.


Dans le Parisien du 21 Septembre 2013 Serge Lama parlait de Laurent Gerra


« Il sait capter l’essentiel de l’être »
Serge Lama, chanteur, ami de l’humoriste


«Il a beaucoup apporté à l’imitation. Il est populaire, a le sens du public et c’est un homme de scène, qui mène un véritable numéro de variété. » Lama ne tarit pas d’éloges sur Gerra. « Il n’est pas le premier à m’imiter. Le Luron arrivait à saisir ma voix avec génie, Sébastien était extraordinaire sur la gestuelle et l’apparence. Lui a les deux. Il sait capter l’essentiel de l’être et réussit à ne pas disparaître derrière les personnes qu’il imite. » Entre Serge et Laurent, il y a bien plus qu’une simple imitation. « Nous sommes amis depuis le jour où il m’a avoué que j’étais le premier chanteur qu’il avait vu sur scène et qu’il connaissait toutes mes chansons par cœur. Il me téléphone même parfois la nuit pour m’en chanter. Quand il m’imite, il me fait pleurer de rire et m’émeut. Mais le jour où j’étais dans le public alors qu’il m’imitait, à l’Olympia, j’ai été un peu gêné. »



Extrait de l'émission




Les commentaires sont fermés.