Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.10.2009

17 Octobre 2006: Le messager

Serge Lama: 40 ans de chanson!

 

photo_667564_resize_article.jpg

 

En spectacle à guichets fermés à la Salle Jean-Grimaldi

L'incomparable Serge Lama est au Québec jusqu'à la fin de l'année pour présenter son spectacle Accordéonissi-mots. Il s'arrêtera à la Salle Jean-Grimaldi du Cégep André-Laurendeau de LaSalle le vendredi 27 octobre, à 20h.

 

Serge Lama, qui a d'abord connu le succès au Québec, dit-il toujours aussi fièrement, ne peut passer à côté de son premier public fidèle après 40 ans de carrière. Avant LaSalle, Lama sera passé par Terrebonne, Joliette, Longueuil, L'Assomption, Granby, Drummondville, Gatineau, entre autres, pour rencontrer et charmer encore une fois ses admiratrices... et admirateurs.


Le célébrissime chanteur se dit chanceux et privilégié d'être encore là, de faire encore son métier. "C'est une grande chance pour un artiste de ma génération de pouvoir durer. Quand on est un personnage public, on est constamment exposé. Il faut composer avec cela. J'y arrive."

En cette année du 40e anniversaire de sa carrière, Lama continue de présenter ce spectacle qu'il a conçu avec l'accordéoniste Sergio Tomassi. Un show porté par le seul instrument de Tomassi, musicien appelé "accordéorchestre" tant il réusit à reproduire à lui seul les sonorités de tous les instruments grâce à la magie de la technologie. Depuis, Accordéonissi-mots, le spectacle, est devenu un disque lancé en avril dernier.

À guichets fermés!

Après son passage très remarqué à l'émission télévisée Tout le monde en parle (TLMEP), en septembre dernier, à la Société Radio-Canada (SRC), Serge Lama a marqué des points; de telle sorte qu'il donnera son spectacle à guichets fermés à la Salle Jean-Grimaldi.

Lama présente douze nouvelles chansons qu'il dit "en mixture permanente" dans son tour de chant, en plus de ses incontournables classiques qu'il ne pourrait évidemment pas escamoter... Au total, c'est une trentaine de chansons qu'interprète Lama avec toute sa sensibiité, son émotion, son intensité, et toute sa théâtralité, en s'assurant de la complicité de ses fans qui connaissent par coeur les paroles de ses nombreux succès... "Une formidable leçon de ce qu'il faut bien appeler l'art d'interpréter. Voilà l'artiste populaire dans toute sa noblesse, qui m'a ravi, ému, contenté et impressionné", écrivait le critique du quotidien Le Devoir, Sylvain Cormier, en 2004, lors du premier passage du chanteur au Gésu avec son nouveau spectacle.

La tournée québécoise de Serge Lama se poursuit jusqu'au 25 novembre et se terminera à Gaspé avant que l'artiste — tant aimé, tant prisé par son charme et sa simplicité malgré la gloire et le rayonnement international — rentre à Montréal pour fouler la scène du Théâtre du Gésu, du 29 novembre au 10 décembre.

Lama retournera ensuite en France où l'année 2007 sera marquée pour lui par le lancement d'un livre, un condensé de textes et de pensées écrits au fil des années et qu'il collige depuis plus de dix ans pour enfin les publier. Une vie peu commune, un destin des plus singuliers pour lui qui, notamment, a perdu ses deux parents et une femme qu'il aimait beaucoup dans des accidents de la route et qui a lui-même survécu à une longue maladie. L'hôpital a été pour lui un lieu d'inspiration. Serge Lama, c'est l'image de la résistance, de la durée, de l'éternité, peut-être?

Les commentaires sont fermés.