Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.01.2009

1976: Alice Dona Album 'Le sixième ciel'

Poussée par son mari et Serge Lama Alice Dona reprend du service ....et sort un album 'Le sixième ciel"

849074733_L.jpg

 

849074735_L.jpg

Sur cet album sur 12 titres  sont signés Serge Lama

 

L'institutrice

Un Oiseau chante

Pareille aux autres

D'aventures en aventures

L'antistar  (en duo avec Lama)

Chanson pour toi

L'amour dans l'ombre

L'homme de fer et de velours

 

L'institutrice

J'étais la dernière de la classe

Sauf au moment des récréations

Je n'étais première qu'en grimaces

Et ça me valait des punitions

J'avais des zéros plein mon cartable

Et de gros boutons par-ci par là

Les fill's me trouvaient insupportable

Les garçons me respectaient déjà

 

Malgré ça, malgrétout ça pourquoi

M'appelait on déjà

L'instituutrice

Malgré tout mes zéros bout à bout

M'appelait -on partout

L'institutrice

Bien que j'aie jamais causé français

Ma maîtress'me traitait

D'institutrice

Et le soir ,pleurant dans mon mouchoir

Je jouais dans le noir

L'institutrice

 

Les dernier's seront -elles les promises?

C'est la question que je me posais

A l'age où l'on va derrièr'l'église

Moi c'est dedans que je t'attendais

A l'age où l'on sent bouger son âme

Quand les filles font de longs discours

Pour dire qu'ell's sont devenues des femmes

Les garçons me respectaient toujours

 

Mais pourquoi tous les hommes déjà

Retrouvaient-ils en moi

L'institutrice

Celle qui décid'rait de leur vie

Jusqu'au fond de leur lit

L'institutrice

Et puis tiens,est venu l'Italien

Celui qui a mis fin

A mon supplice

Il m'a prise sans d'mander mon avis

C'en était bien fini

D'Institutrice...

 

 

 

Un oiseau chante

 

 

 

 

L'homme de fer et de velours

 


Alice Dona L'homme de fer et de velour (1976) par RINGOWILLYCATISTHEBEST

 

Scan.jpg

La fronde N°13 1976

 

L'antistar

 

Messieurs, dames, mettez-vous à ma place
J'étais chanteuse et j'ai laissé ma place
A ceux qui avaient assez d'émotion
Pour vous chanter mes chansons

Messieurs, dames, mettez-vous dans ma tête
D'autres que moi vous ont fait mes pirouettes
D'autres que moi sont venus certains soirs
Vous racontez mon histoire

Moi, j'adore être derrière
Celui qui est devant
Celui qu'est l'plus grand
Celui q'est l'géant
Moi j'adore être derrière
Je préfère être à part
Je suis l'anti, l'anti, l'antistar

Messieurs, dames, qui aimez la romance
J'étais chanteuse et me voilà qui danse

 

Car j'avoue sans fausse modestie, c'est vrai
Je n'ai jamais su chanter

Messieurs, dames, qui aimez les légendes
J'ai remis ce soir ma robe en guirlandes
Les enfants adorent les déguisements
Et je suis restée enfant

Car j'adore être derrière
Celui qui est devant
Celui qu'est l'plus grand
Celui q'est l'géant
Oui moi j'adore être derrière
Je préfère être à part
Je suis l'anti, l'anti, l'antistar

Elle adore être derrière
Celui qui est devant
Celui qu'est l'plus grand
Celui q'est l'géant
Oui elle adore être derrière
Elle préfère être à part
Elle est l'anti, l'anti, l'antistar

Oui moi j'adore être derrière
Je préfère être à part
Je suis l'anti, l'anti, l'antistar

 

Janvier 1976 : Premiere N° 4

Serge Lama parlait de sa passion pour le cinéma dans ce magazine consacré au 7 ème art

 

443811085.jpg

Pour lire